La tradition se perpétue à Tubize où, pour la troisième année consécutive, les joueurs belges de tennis rechausseront leurs crampons au stade Leburton, ce jeudi 29 novembre sur le coup de 20 h. "Nous avons joué notre premier match contre Tubize (Ndlr : pensionnaire de division 2) il y a deux ans. Le duel avait tourné court car la différence de niveau était beaucoup trop importante. Mais, la magie était par contre déjà présente et elle est restée...", raconte Michel Bouhoulle, l'un des principaux piliers de l'événement. "Le concept est né d'une discussion de café entre Julien Hoferlin, Philippe Dehaes, Johan Van Herck et moi-même" , aime-t-il à le répéter . "Certains pensaient que c'était complètement illusoire mais nous avons bel et bien réussi à réunir tous les joueurs belges."

Une première italienne

Véritables passionnés du ballon rond - qui alimente d'ailleurs souvent leurs discussions-, les joueurs de tennis n'avaient pas hésité à partir en mise au vert, l'an dernier, histoire de préparer dans les meilleures conditions possibles leur affrontement contre les anciens Diables Rouges de Mexico 86. Une formule qui leur avait même permis de l'emporter sur la marque de 3 buts à 6 contre la bande d'Enzo Scifo, Jean-Marie Pfaff et autre George Grün...

"Nous recommencerons cette année", se félicite l'ancien coach de Yanina Wickmayer. "Durant 36 heures, nous formerons à nouveau une véritable équipe de foot ! Nous serons aussi aidés par Pär Zetterberg et Johan Walem."

La qualité de l'opposition s'annonce il est vrai particulièrement relevée lors de cette troisième édition de ce Face to Face. Les tennismen offriront en effet la réplique à une formation d'anciens internationaux belges (Staelens, Verheyen, Wilmots, Scifo, Grün, Albert, Jbari, Herpoel, Crasson...) mais aussi - et c'est une première en Belgique - à une sélection d'anciens internationaux italiens qui seront reçus à l'hôtel d'Enzo Scifo à Waterloo. "Ils viennent pour gagner contre les Diables mais ils sont très enthousiastes à l'idée de jouer contre des joueurs de tennis", raconte Thierry de Latre de Bosqueau, de la société Panini, grand partenaire de l'événement.

Enfin, rappelons que tout ce beau monde jouera pour l'ASBL Face qui vient en aide aux bébés abandonnés en Egypte. Pas étonnant dès lors que l'Anderlechtois Ahmed Hassan ait accepté de venir donner le coup d'envoi de la rencontre.

Web www.facecharity.org