La ministre de l'Audiovisuel Fadila Laanan a lancé un appel aux dirigeants des clubs de football d'Anderlecht et du Standard, ainsi qu'aux opérateurs des chaînes télévisées concernées, afin qu'ils arrivent à une solution raisonnable permettant à l'ensemble des citoyens de voir en clair et gratuitement les deux test-matchs qui doivent désigner le nouveau champion de Belgique.

Selon la ministre, ces matchs ont un caractère exceptionnel, sans commune mesure avec ceux joués dans le cadre habituel du Championnat de Belgique. Ils rejoignent en cela la définition des "événements d'intérêt majeur" qui, selon la législation de la Communauté française, ne peuvent faire l'objet d'un exercice de droits d'exclusivité de manière telle qu'ils priveraient un large public d'accès à ces événements en télévision.

Mme Laanan évoque également les problèmes de sécurité potentiels et les difficultés liées à l'installation éventuelle de chapiteaux pour la diffusion des images sur grand écran. Ainsi, le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, lui a fait part de ses plus vives inquiétudes quant aux risques pour la sécurité publique en cas de multiplication d'initiatives proposant de suivre les matchs en direct dans des lieux publics ou ouverts au public, rapporte encore la ministre de l'Audiovisuel.

Elle dit attendre des dirigeants des clubs et des responsables des chaînes de télévision qu'ils veillent à ce que ces deux matchs restent des fêtes du football belge.