Les équipes brésilienne de l'Internacional Porto Alegre et espagnole du FC Barcelone sont favorites des demi-finales de la Coupe du monde des clubs de football, respectivement contre les clubs égyptien d'Al Ahly et mexicain de l'America, mercredi et jeudi à Tokyo et Yokohama. Le Barça, champion d'Europe, et l'Internacional, vainqueur de la Coupe Libertadores, entreront en lice à l'occasion de ces demi-finales, pour lesquelles elles étaient directement qualifiées.

Ce tournoi passionne l'Amérique latine, mais constitue plutôt une obligation pour le représentant européen dans un calendrier déjà chargé. Ainsi, si les Mexicains sont sur place depuis le 6 décembre, les Barcelonais ne sont arrivés que lundi. "Nous aurons besoin de beaucoup de chance pour battre le FCBarcelone. C'est probablement la meilleure équipe du monde actuellement", a cependant estimé l'entraîneur de l'America, Luis Fernando Tena.

Le club catalan demeure le principal prétendant au titre. Il espère remporter la seule compétition qui manque à son palmarès après l'échec de 1992 face à Sao Paulo (2-1), lorsque l'épreuve s'appelait Coupe intercontinentale. Ronaldinho, joueur vedette du Barça, refuse néanmoins d'endosser ce rôle-là : "A cause du décalage horaire, mon équipe ne part pas favorite face à l'America qui est déjà acclimaté".

Dans l'autre demi-finale, l'Internacional a les faveurs des pronostics face à Al Ahly, même si l'équipe brésilienne ne doit pas sous-estimer le meilleur club africain du XXe siècle, selon le titre décerné par la Confédération africaine de football, en 2000. "Nous jouerons sans pression puisque les favoris sont les Brésiliens. Cela devrait même nous aider", a déclaré Manuel José de Jesus, l'entraîneur portugais du club égyptien. (AFP)