wMenant 1 à 0 après seulement 66 secondes de jeu et archi-dominateur en première période, Manchester United a laissé le Bayern Munich revenir et s'imposer dans le temps additionnel (2-1), mardi en quart de finale aller de Ligue des champions.

Quand on est privé de son meilleur joueur, en plein doute après deux défaites consécutives en championnat et qu'on affronte une équipe qui a remporté ses sept derniers matches, on peut au moins espérer ne pas prendre un but sur la première action du match.

C'est pourtant ce qu'ont fait les Bavarois, privés d'Arjen Robben, touché à un mollet et relégué en tribunes par Louis van Gaal. Sur le premier ballon de Manchester, plutôt anodin, Martin Demichelis taclait sèchement Nani le long de la ligne de touche. Le Portugais se chargeait de tirer le coup franc, dévié de la tête par Mark van Bommel pour... Wayne Rooney qui fusillait Jorg Butt et inscrivait son cinquième but de l'exercice en C1 après seulement 66 secondes de jeu.

Manchester United 1 - Bayern Munich KO. Nani continuait à tourmenter Holger Badstuber qui disputait à 21 ans son 8e match dans l'élite européenne. Le Portugais slalomait dans la défense bavaroise, mais son tir, trop écrasé, manquait de précision au grand soulagement de Butt qui semblait battu (16). Cinq minutes plus tard, Ribéry réveillait l'Allianz-Arena d'un tir de 20 m, première occasion bavaroise captée sans mal par Edwin van der Sar. L'équipe de Louis van Gaal donnait enfin quelques signes de vie: sur un centre de Ribéry, Altintop était surpris de se retrouver seul devant Van der Sar et ratait l'égalisation (24).

A la 28e minute, le Français, qui n'avait plus été titularisé depuis début mars à cause d'une blessure à une cheville, se jouait de Gary Neville. Son tir était repoussé par Van der Sar et la demi-volée d'Altintop passait de peu à côté. Manchester United laissait passer l'orage et manquait d'alourdir la marque par l'inévitable Rooney. Le buteur des "Red Devils" profitait d'un mauvais renvoi de Demichelis, mais Butt sauvait in-extremis son équipe (39). Changement radical de scénario en seconde période: le Bayern, avec un Franck Ribéry retrouvé, dominait un champion d'Angleterre soudain paralysé. Olic, alerté par Ribéry, butait sur Van der Sar, puis Altintop, remplaçant de Robben, montrait qu'il était plus qu'un faire-valoir en se jouant de la défense mancunienne mais pas du gardien néerlandais (55).

A la 77e minute, Neville concédait un coup franc à l'entrée de sa surface de réparation. En l'absence de Robben, Ribéry le tirait et trompait Van der Sar avec l'aide du mur mancunien. Manchester United réagissait et Vidic fracassait la transversale (82) de la tête. Dans le temps additionnel, Olic donnait la victoire à son équipe en profitant d'une improbable série d'erreurs de la défense mancunienne. le Bayern Munch tenait sa vengeance pour la finale de l'édition 1999, renversée dans le temps additionnel (2-1) par les "Red Devils". y aura un club français en demi-finale.