Mais que se passe-t-il au Bayern ? Malgré les retours de blessures de Daniel Van Buyten et de Thomas Müller, les Munichois n’ont pas réussi à imposer leur loi à Schalke 04 (1-1), alors que l’élimination de la "C1" est quasiment actée.

Encore heureux pour les Bavarois que Van Buyten ait été présent. Le Diable Rouge a inscrit son 3e but de la saison en championnat et devient meilleur buteur de son club, à égalité avec Mario Gomez, Arjen Robben et Thomas Müller.

De plus, Big Dan a sans doute sauvé la peau de Louis van Gaal, puisque ses trois buts ont rapporté cinq points. Cinq unités qui, si elles étaient retirées, ne permettraient pas au Bayern de figurer à une bien triste et pâle 8e place, avec 20 points pour 5 victoires, 5 nuls et 2 défaites. Un bilan indigne pour un tel monument de la Bundesliga !

Jurgen Klinsmann, l’an dernier, avait été prié de voir ailleurs pour moins que cela. Louis van Gaal, lui, continue son travail, jouissant, jusqu’à ce week-end en tout cas, de la confiance de ses dirigeants mais ne parvenant visiblement pas à trouver la solution, dans un effectif riche tout de même de joueurs comme Klose, Gomez, Toni, Müller, Schweinsteiger et autre Robben. La blessure de Ribéry, l’inspirateur du jeu bavarois, peut-elle expliquer tous les maux ?

La frustration gagne en tout cas les rangs des joueurs : le défenseur Philip Lahm s’est épanché de manière négative sur la gestion sportive de son club, dont la politique de transferts. De plus, alors qu’il revendiquait une place de titulaire, Luca Toni, après l’avoir obtenue, n’a pas montré qu’il en était digne. Remplacé à la mi-temps samedi, l’Italien, mis à l’amende par le Bayern, comme Lahm (50 000€), a quitté l’Allianz Arena dans la foulée. Signe d’un malaise profond qui mine le club bavarois.

Combien de temps Louis van Gaal résistera-t-il à la tempête ?