Entretien

Les dirigeants d'Anderlecht se sont envolés vers Monaco dès la défaite contre Fenerbahçe actée. Le tirage au sort qui les concerne désormais - celui de l'UEFA - n'aura toutefois lieu que ce vendredi. Le point...

Herman Van Holsbeeck, cette élimination est-elle la plus grande déception de votre carrière mauve ?

Oui, mais on doit être honnête et dire que, sportivement, on sera plus à notre place en UEFA.

Cet Anderlecht est à la dérive. Il est assez fort pour disputer à la fois la Coupe de l'UEFA et le championnat ?

Il nous manque de la confiance et... Frutos, même si cela ne peut pas être une excuse. On est très déçu, mais on n'entre pas dans des polémiques. Que les analystes nous descendent... Nous avons reçu des coups, mais nous nous relèverons.

Selon des rumeurs, Tchite est cité à Feyenoord.

On savait que vu notre élimination, on serait submergé par des rumeurs de départs. Je suis ici avec le président. On est formel : personne ne partira ! Et on serre les rangs !

Ce n'est pas le moment de réveiller certains de vos joueurs, comme Boussoufa et Tchite ?

Vous croyez qu'on n'y travaille pas ? On les suit de près, et aussi hors du club. Mais c'est de la cuisine interne.

Vous restez clément pour Boussoufa. Le public commence à en avoir assez.

Celui qui a joué au foot sait que la forme d'un joueur connaît des hauts et des bas. A juste titre, les gens mettent la barre très haut pour Boussoufa. On doit concéder que jusqu'à présent, ses performances sont insuffisantes au niveau international et, en interne, on se concerte pour voir comment on peut y remédier à l'avenir.

Triguinho, Théréau et Polak : avouez-vous que la politique de transferts a échoué cette saison ?

Après quatre journées de championnat, nos transferts ne sont pas des réussites à 100 pc. Mais on se reparle en janvier et en juin. Je ferai une analyse en âme et conscience à ce moment-là. Parfois, des joueurs ont besoin d'une période d'adaptation.

Et au niveau financier ?

C'est un coup dur mais on survivra. Cette saison, on garde notre budget de 40 millions. La saison prochaine, on devra le revoir à la baisse. De combien ? La différence entre la C1 et la Coupe de l'UEFA est de 8 millions .