Le back gauche qui a percé à Saint-Trond et Bruges avant de filer au Rapid Vienne évolue aujourd'hui au Celtic Glasgow. Et il fait beaucoup parler de lui, cette semaine. En cause: une escapade en Espagne, dans une zone rouge, juste avant une journée de championnat et sans prévenir son club.

Résultat, Bolingoli est rentré en Ecosse sans passer par la case quarantaine. Dans le Daily Mail, un porte-parole du gouvernement a annoncé que "Le gouvernement écossais est au courant de la violation des règles par un joueur du Celtic. Nous sommes en discussion avec le club et les autorités pour vérifier les faits. S'il se confirme que le protocole n'a pas été respecté, alors le gouvernement écossais devra suspendre le championnat."

Testé négatif au coronavirus, Bolingoli a tout de même dû faire des excuses: "J'ai fait une grave erreur. Je m'en excuse auprès de mon entraîneur, de mes équipiers et des supporters."