Football

Le Club cède à la 93e !

M. D.

Publié le - Mis à jour le

| 1 | 0 |

Le Club Bruges va devoir jouer serré pour accéder aux poules. Il s’est incliné, hier soir, sur un centre-tir de Peszko après avoir souffert tout au long de la seconde période. Il avait manqué d’efficacité avant la pause.

Adrie Koster avait, cette fois, rappelé Simaeys en défense, replacé Klukowski à l’arrière gauche et réinstallé Vargas en soutien d’Akpala.

Le Club n’était pas résigné à subir. Il domina son adversaire tout au long de la première période mais il joua avec son bonheur. Geraerts puis Blondel vérifièrent d’abord les qualités de Kasprzik. Puis Akpala, Dirar et surtout Vargas galvaudèrent de belles occasions.

Les Brugeois restaient ainsi sous la menace des contres rapides de Lech Poznan. A la 32e minute, Stijnen accompagna du regard, au-dessus de son but, un bel envoi de Wilk.

Il fut tout heureux à la 57e quand, trois minutes après avoir sauvé des poings un dur envoi de Stilic, Alcaraz le suppléa à même la ligne pour détourner un envoi de Lewandowski. Auparavant Kasprzik s’était encore distingué sur un envoi appuyé d’Akpala. Le Club souffrait. Simaeys souffla encore in extremis le ballon à Rengifo.

Sonck remplaça alors Dirar, victime d’un sévère tacle par derrière de Golic. Puis, dans les arrêts de jeu, Peszko consterna les Brugeois

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous