Les Brugeois se sont montrés les plus présents en première période ne mettant cependant que rarement en danger Theo Defourny, le gardien d'Eupen. Bruges mettait un peu plus de pression dès la reprise et fut récompensé de ses efforts à la 52e minute grâce à son jeune attaquant néerlandais Noa Lang bien servi par Diatta.

Les Brugeois avaient fait sauter le verrou. Sur un long dégagement de Mignolet, un flottement de la défense d'Eupen, puis une déviation de la tête de De Ketelaere, Lang inscrivait son second but de la journée, le 5e de sa saison, à la 59e (2-0). A un peu plus de dix minutes du terme, Hans Vanaken était exclu pour une semelle sur le capitaine d'Eupen, l'Allemand Andreas Beck. Noa Lang, encore lui, rassurait définitivement les siens, déviant d'une talonnade un ballon que David Okereke, à peine monté au jeu, mettait au fond à la 83e minute (3-0).

Diminués encore par les cas positifs de plusieurs de ses joueurs, Eupen entame ainsi son mois marathon par une défaite. Les Pandas restent 12e avec 20 points. Bruges est assuré de conserver sa place de leader avec 39 unités au compteur. Les Germanophones doivent disputer neuf rencontres jusqu'au 30 janvier, dont trois qui avaient été reportées à cause du nombre de cas positifs au sein de son noyau, à commencer par la venue au Keirweg de Zulte Waregem mardi.