Une saison canon (24 buts), le titre de champion d’Italie, une relation fusionnelle avec son entraîneur, une entente géniale avec ses coéquipiers… Romelu Lukaku nageait en plein rêve ces dernières semaines. Mais une terrible nouvelle est venue de Lombardie ce mercredi. Le club sera probablement contraint de vendre Romelu Lukaku cet été... alors que l’entraîneur Antonio Conte a déjà décidé de partir.

Ce n’est pas un scoop : l’Inter Milan et la famille Zhang, propriétaire du club, souffrent de la crise. Pour passer au-dessus des difficultés, le président Steven Zhang aurait annoncé à la direction la stratégie à adopter en vue de la prochaine saison : en plus d’une baisse de la masse salariale comprise entre 15 et 20 %, le club devra vendre pour 80 à 100 millions d’euros, selon la Gazzetta dello Sport. Et pour atteindre cet objectif, des éléments indispensables risquent de devoir partir, dont Romelu Lukaku, qui est sur la shortlist de plusieurs clubs dont Manchester City.

L’annonce d’un tel sacrifice n’a évidemment pas plu à Antonio Conte. L’entraîneur, qui aurait plutôt aimé améliorer l’équipe cet été, ne voulait pas être contraint d’abandonner l’une de ses pièces maîtresses. En désaccord total, il a souhaité s’en aller. Un divorce à l’amiable a donc été acté ce mercredi. "Un accord a été conclu avec Antonio Conte pour la résiliation de son contrat par consentement mutuel", a communiqué l’Inter. "Le club tient à remercier Antonio pour le travail extraordinaire qu’il a accompli, qui a abouti au 19e titre de haut vol de l’Inter. Antonio restera à jamais une partie de l’histoire de notre club."

Lukaku, lui, attend des nouvelles de son club. Elles devraient être données rapidement... En espérant qu’il ne soit pas perturbé pour l’Euro qui débute dans 16 jours.