Après le partage en Russie, les Diables ne sont pas allés saluer les 35 supporters belges. Ce qui a poussé plusieurs clubs de supporters officiels à rédiger une lettre ouverte aux joueurs. 

Ils ont attendu, en vain. Les 35 supporters des Diables n’ont pas été salués par les Diables après le match. Ils ont donc quitté Sotchi très frustrés et ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux. La nouvelle a vite fait le tour et pour de nombreux supporters, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

De nombreux supporters ont contacté La DH pour faire part de leur déception. Le groupe officiel de supporters des Diaboulets Liégeois a ainsi fait parvenir une lettre ouverte aux Diables, cosignée avec d’autres clubs de supporters. 

Du côté de l’Union belge, on essaie d’excuser un peu les Diables. "La déception d’encaisser deux buts tardifs a sans doute joué un rôle", tente de justifier Tijs Cools, chargé d’encadrer les supporters au nom de la Fédération. "Mais c’est vrai que les joueurs n’ont pas assez vite le réflexe d’aller saluer les supporters."

La Fédération assure pourtant qu’il y a un dialogue entre les Diables et leur public. "Tous les deux mois, nous avons un fan board , qui réunit des responsables de groupes de supporters. En novembre, Roberto Martinez et plusieurs joueurs y étaient présents. Les supporters leur ont fait savoir qu’après un match - même après une défaite - ils étaient sensibles à la réaction des joueurs. D’habitude, ils saluent toujours le public. Mais pas en Russie…"

Maintenant, il y a du boulot pour renouer les liens entre les Diables et leurs supporters…

Voici la lettre

Chers Diables Rouges,

En date du 6 juillet 2014 vous aviez publié une lettre ouverte à vos supporters. Le message était évocateur et flatteur : « vous êtes les meilleurs du monde ». Aujourd'hui, nous avons l'impression d'être devenus les plus mauvais. Qu’avons-nous fait ?

Si ce n’est certainement pas la réalité, c’est ce que nous ressentons à travers votre indifférence et votre manque de respect envers vos supporters.

Votre attitude hautaine à l’aéroport de Sotchi nous a particulièrement choqués. Elle succède à d’autres attitudes similaires et cela nous a mené à vous adresser cette lettre ouverte. 
Est-il si difficile de quitter votre smartphone des yeux pour saluer les femmes et les enfants en costume traditionnel venus vous accueillir à l’aéroport ? 
Cette attitude n’est pas la marque de fabrique des Belges, qui forment un peuple sympathique et généreux.

© Belga

N’est-il pas irrespectueux de ne pas remercier les 35 supporters venus vous encourager à Sotchi ? Sans parler de vos remerciements à Faro, où la configuration du stade et la tournure du match vous auraient permis de vous rapprocher un peu du petit nombre de supporters venus vous encourager pour un match quasi sans enjeu. Sans parler, non plus, de votre retour de l’Euro 2016. Après l'élimination, aucun remerciement n’a été adressé à vos supporters qui vous ont pourtant suivis durant toute la phase finale. Au sacrifice, parfois, de sommes d'argent importantes et de leurs congés.

Est-ce un traitement normal réservé aux meilleurs supporters du monde ? Nous sommes en droit de penser que non.

Nous réclamons un peu de respect. Un peu plus d’empathie envers vos supporters. Un peu plus de fierté pour la Belgique, que vous représentez. Certes, vos illustres ainés des années 80-90 avaient beaucoup moins de talent que vous. Mais en terme d’attitude, ces joueurs étaient plus accessibles et plus représentatifs du peuple.

Nous le savons, l’époque n’est plus la même. Vous gagnez des sommes considérables à la mesure de votre talent. Ce qui vous amène peut-être à perdre la réalité des choses ? Mais si avoir de l’argent n’est pas une qualité humaine, avoir de l’humilité en est une.

Ne devenez pas les starlettes qu’ont connu nos voisins français en 2010. La Belgique mérite mieux que cela. Ayez une attitude sur et en dehors du terrain à la mesure de votre talent footbalistique.

Nous restons vos fervents supporters. Cette lettre ne constitue pas une rupture, mais une mise au point par rapport aux sentiments qui règnent aujourd’hui dans beaucoup de clubs de supporters. Nous espérons qu’elle vous aura sensibilisés. Au point d’avoir une attitude moins distante envers nous ?

Pascal Bertho


« Les Diaboulets Liégeois »

Co signataire


Les titjes d’Enghien


Fan-Ath Red Devil's


Les Kop’ains