Cela devenait une mauvaise habitude: après une bonne Coupe du monde, les Diables manquaient les éliminatoires de l'Euro. Cette fois, pourtant, il y avait de l'espoir puisque le nouveau règlement autorisait plus qu'un seul qualifié par groupe. Mais les Diables rouges connurent un parcours pour le moins erratique. Un partage à domicile face à la Macédoine commença à empoisonner l'atmosphère, d'autant que Michel Preud'homme, sacré meilleur gardien du monde en 94, commit une bévue qui coûta la victoire. La catastrophique défaite à domicile face à l'Espagne mit ensuite Paul Van Himst en grandes difficultés. Un bon point à Séville ne fit pourtant que retarder l'échéance. Mais tout s'écroula à domicile, face au Danemark... Une polémique à relent communautaire autour des gardiens de but, lorsque Gilbert Bodart défendait nos filets, alourdit encore l'ambiance. Et l'ultime partage à Chypre confirma le déclin du football belge...

GROUPE 2

Belgique

Danemark -

Espagne -

Macédoine -

Arménie -

Chypre -

© Les Sports 2002