La Corogne, deux semaines après avoir éliminé la Juventus à Turin, vise un nouvel exploit en Italie, sur le terrain du Milan AC, le tenant du titre, en quarts de finale aller de Ligue des champions, alors que Lyon, nouveau venu à ce niveau, se rend chez le FC Porto.

Deux semaines après être allé chercher sa qualification pour les quarts de finale à Turin (1-0), le Deportivo retrouve l'Italie. Mais le Milan AC, largement en tête du championnat transalpin, et tenant du titre de la C 1, s'annonce comme un tout autre client pour les Galiciens, quasi-complets pour ce déplacement à l'exception de Victor (suspendu). Les Milanais, qui ont éliminé le Sparta Prague en 8es, ont en effet poursuivi ce week-end leur cavalier seul en Série A en dominant Parme (3-1). «Nous sommes au sommet de notre courbe», estime l'entraîneur Carlo Ancelotti, dont le seul souci concerne la défense avec l'absence de Nesta et l'incertitude concernant le gardien Dida (dos), qui pourrait laisser sa place à Christian Abbiati.

Mais le Depor, qui s'est racheté une conduite sur le plan européen depuis sa défaite historique à Monaco (3-8) en 1re phase, a démontré face à La Juventus que sa défense pouvait se mettre au niveau de son attaque lors des grands rendez-vous. Et ce quart de gala contre des Milanais vainqueurs de six C 1 en est un.

Lyon en grande forme

Lyon, champion de France 2002 et 2003, a quant à lui plutôt bien préparé le premier quart de finale de C 1 de son histoire en prenant samedi, et pour la première fois de la saison, la tête du Championnat de France après sa victoire sur Nantes (1-0). Un retour au premier plan qui va permettre aux Français de mieux digérer la répétition des matches alors que le FC Porto a eu droit à un week-end de repos pour préparer son quart de finale.

L'OL, après avoir écarté la Real Sociedad (1-0, 1-0) en 8es de finale, se heurte à un autre adversaire ibérique, d'un autre acabit. Les Portugais, leaders invaincus de leur championnat après 26 matches et qualifiés pour la finale de la Coupe du Portugal (le 16 mai face à Benfica), n'ont perdu que deux fois cette saison, et contre peut-être les deux plus grosses équipes actuelles: le Milan AC (0-1) en août en Supercoupe d'Europe puis le Real Madrid (1-3) en octobre en 1re phase de C 1.

Un sacré parcours pour un club qui, la saison dernière, a déjà marqué les esprits avec un triplé championnat-coupe du Portugal-Coupe de l'UEFA. Cette faculté à ne pas perdre est sans doute l'atout n°1 du FC Porto. Manchester United, rejoint dans le temps additionnel à Old Trafford (1-1), s'en est rendu compte à ses dépens en 8es de finale retour. Ce but de Costinha avait en effet envoyé les Portugais, vainqueurs (2-1) à l'aller, en quarts de finale.

Lyon récupère son international Sidney Govou, ménagé samedi en raison d'une douleur derrière la cuisse droite, permettant à son entraîneur Paul Le Guen de compter sur l'ensemble de ses forces pour ce déplacement capital dans l'histoire du plus régulier des clubs français depuis cinq ans. Les matches retour auront lieu le mercredi 7 avril à Lyon et La Corogne.

© Les Sports 2004