Match crucial entre le Standard et Bruges. La victoire était impérative pour les deux équipes. Pour le Standard, dans l'optique de l'europe. Pour Bruges, dans l'espoir de pouvoir encore rêver du titre. Deux surprises dans la composition du Standard. Bulot, malade, était remplacé par le jeune Koc. Devant, Tucudean était préféré à Batshuayi. Il était associé à Ezekiel qui regagnait la confiance de Rednic.

Garrido devait composer avec de nombreux absents. Larsen, Stenman, Vadis et Blondel étaient blessés. Donk et Hoefkens purgeaient leurs deuxièmes journées de suspension. Devant, l'Espagnol alignait son trio infernal : Lestienne, Refaelov et Bacca.

Bruges: efficacité optimale

Le Standard était le premier à se mettre en évidence dans cette partie. Sans se créer de réelles occasions, il mettait une pression importante sur les Brugeois jusqu'à ...la 6e minute.

Minute choisie par Lestienne pour jouer son numéro devenu hebdomadaire. Opare faisait une relance catastrophique pleine axe. Meunier récupérait, faisait un magnifique solo au milieu de trois défenseurs et lançait bien Lestienne sur le flanc droit. L'excellent ailier rentrait sur son pied gauche et enroulait au deuxième poteau (0-1).

Coup classique mais à nouveau payant! Malgré ce gros coup sur la tête, les Rouches repartaient à l'assaut du but adverse. Tucudean (10e) puis Vainqueur (16e) gaspillaient des possibilités de recoller au score. A la 22e, Buyens adressait un bon ballon vers Ezekiel. Il contrôlait (de la main) et se présentait alors face à Kujovic. Dommage pour le Standard, il dévissait sa frappe. La minute suivante, c'était Buyens qui ne parvenait à tromper le portier brugeois.

A la demi heure de jeu, il y avait un excellent centre de Koc depuis la gauche. Mpoku faisait une tête plongeante mais était trop court pour reprendre. Sur l'action qui suivait, Bruges allait doubler la mise sur son deuxième tir cadré. Vazquez donnait un très bon coup-franc au deuxième poteau. La balle était bien remise de la tête par Bacca dans l'axe vers Duarte. Esseulé au milieu de trois Standardmen, il parvenait à reprendre victorieusement (0-2).

Le Standard, bien que sonné, repartait de l'avant. A la 34e, Kanu reprenait bien de la tête mais Kujovic se couchait joliment. Il y avait ensuite un énorme cafouillage dans le rectangle de Bruges mais personne n'arrivait à pousser le cuir au fond du but.

Bruges allait conclure leur première mi-temps impeccable de la plus belle des manières. Ils régalaient les amateurs de foot d'une superbe combinaison. Il y avait encore un très beau travail de Meunier qui passait la balle à Lestienne sur la gauche d'une subtile louche. Lestienne voyait alors Bacca isolé au deuxième poteau. Il plaçait la balle pile su sa tête et le Colombien concluait tranquillement.Les joueurs rentraient aux vestiaires sur cette belle phase.

Le standard y a cru

Les hommes de Rednic redémarrait le match avec envie. Il ne fallait que six petites minutes pour qu'ils reprennent espoir. A la 51e, Le Standard réduisait l'écart grâce à un auto but de Duarte.

Vainqueur donnait une bonne balle en cloche dans le rectangle. Tucudean remisait très bien vers Ezekiel. Duarte revenait alors dans son dos avec beaucoup d'envie. Dans son élan, il propulsait la balle au fond de ses propres filets (1-3). Le Standard reprenait confiance.

A l'heure de jeu, Jorgensen fauchait inutilement Ezekiel dans le rectangle. Monsieur Delférière n’hésitait pas et indiquait le point de pénalty. Mpoku propulsait le cuir en plein lucarne et relançait définitivement le Standard dans sa course poursuite (2-3).

A la 63e minute, Bruges reprenait des couleurs avec Bacca. Le Colombien se créait une bonne possibilité mais croisait trop son tir. Et, à la 70e minute, Bruges allait tuer tout suspens dans ce beau duel. Vazquez inscrivait un but sensationnel. Lestienne cherchait bien Gudjohnsen d'une passe tranchante.

L'Islandais faisait une magnifique passe piquée en un temps vers Vazquez sur sa première touche de balle du match. Le capitaine de Bruges voyait alors Kawashima bien trop avancé. Il le fixait et adressait un magnifique lob. Le portier japonais était battu (2-4).

Le Standard ne se remettait pas de ce but et n'inquiétait plus que timidement Kujovic par Vainqueur (88e) et Batshuayi (91e). Bruges contrôlait magnifiquement cette fin de match et s'offrait un succès plus que mérité.

Les Brugeois prennent provisoirement la tête du classement à égalité de points avec Zulte. Ils mettent la pression sur les Mauves qui se déplacent à Genk à 18h. En cas de victoire des Limbourgeois, les Anderlechtois ne seraient que troisièmes à deux journées de la fin.