La dette totale des clubs belges de football de 1ère et 2ème division envers la TVA et le fisc atteint environ 692.418 euros, dont seulement 20.336 euros sont contestés.

Sept équipes ne sont pas en règle vis-à-vis de la TVA, et sept autres, voire les mêmes, envers l'administration fiscale. Il n'est en effet pas précisé dans quelle mesure certains clubs figurent parmi les deux listes de retardataires.

Ce sont en tout cas les chiffres fournis par le ministre des Finances Steven Vanackere en réponse à une question écrite posée par le député du Vlaams Belang Guy D'haeseleer.

On sait ainsi qu'en ce qui concerne la TVA, deux clubs de D1 ont une dette cumulée de 336.184 euros, tandis que la dette de cinq clubs de D2 atteint 266.660 euros.

Un club de D1 est par ailleurs endetté envers le fisc à hauteur de 11.530,93 euros. Six clubs de D2 doivent pour leur part 20.336,73 euros aux impôts.

"Trois clubs ont un plan de remboursement de la TVA et des impôts avec retenues à la source, et deux d'entre eux le respectent", a précisé le ministre.