Même si la mort de l’Excel n’était pas effective, la plupart des joueurs ont pris les devants et ont quelques touches à gauche et à droite. Maxime Lestienne, la révélation mouscronnoise du début de championnat, n’aura pas de mal à se recaser. Le Club Bruges est le mieux placé pour s’attacher les services du jeune espoir même si le PSV, Hambourg, Lille, Valenciennes ou encore Everton ont marqué leur intérêt.

Daan Van Gijseghem a, lui, le profil pour jouer dans un club du top belge. Bruges, qui avait fait une offre il y a quatre mois, pourrait revenir à la charge. Genk et des clubs néerlandais sont également aux aguets. Pour sa part, le capitaine Gonzague Vandooren ne terminera pas sa carrière à Mouscron comme il l’avait souhaité. Westerlo et Saint-Trond sont cités.

Chemcédine El Araïchi, Idir Ouali, Jérémy Sapina et Guil-laume François devraient rester au sein de notre compétition dans des clubs comme Charleroi ou Genk qui pourraient se montrer fort actifs lors du prochain mercato.

Jaycee est en contact avec le club anglais de West Bromwich Albion.

Pour les anciens, l’avenir semble plus incertain, même s’ils ont prouvé qu’ils avaient encore le niveau de la D1. A 33 ans, Cédric Berthelin a réalisé un beau come-back qui pourrait lui permettre de retrouver un poste prochainement. Alex Teklak, 34 ans, a des contacts en D1 et D2 belges. Il est cité à Tournai, tout comme Bastien Chantry.

Mathieu Assou-Ekotto se dirigerait vers La Ligue 2 française. Enfin, Walter Baseggio se dirige vers la D2 belge où il a des contacts avec le Brussels et Tubize.

Les blessés ou de retour de blessure comme Jonathan Aspas, Mark Volders (Genk ?) et Jonathan Walasiak sont, eux, plus que jamais dans l’incertitude.

Les joueurs issus de la filière Carboni vont pour la plupart rentrer au pays et oublier leur passage au Canonnier.

Des joueurs comme Mamadou Diakité, Jan Slovenciak ou Zvonimir Deranja vont certainement quitter notre compétition.