Gérard Piqué est en train de diviser l'Espagne à cause de déclarations... extra-sportives.

Le joueur du FC Barcelone - connu pour ses remarques parfois déplacées au sujet de l'ennemi madrilène - a ajouté de l'huile sur le feu en tenant des propos en faveur de l'indépendance de la Catalogne. En Espagne, et particulièrement à Madrid, le sujet est sensible et de telles sorties passent mal. 

Ce samedi, la sélection espagnole défiait la Slovaquie dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2016. Si la Roja l'a emporté 2-0, on retiendra surtout l'ambiance électrique dans le stade. Pas de chance pour Gérard Piqué, l'affrontement a eu lieu au stade d'Oviedo (club historiquement proche du Real Madrid). À cause de son appartenance au grand club rival de Barcelone conjuguée à ses dernières déclarations polémiques, le public présent n'a pas arrêté de siffler son défenseur international. 

Après le match, comme le montre cette vidéo, le joueur sera même pris à partie dans une boîte de nuit de Gijon.



À tel point que la fédération espagnole de football a pris une décision choc: le prochain match amical Espagne - Angleterre, qui devait se jouer à Bernabeu (Madrid) le 13 novembre prochain, a été délocalisé à... Alicante.