Les Milanais sont venus à bout de la Vieille Dame à l'issue d'un mauvais match

MANCHESTER Le Milan AC a remporté, mercredi à Manchester, la finale de la Ligue des champions de football à l'issue de la séance des tirs au but (0-0 a.p., 3 t.a.b. à 2). Le club milanais remporte ainsi la sixième C1 de son histoire. Le Milan AC prenait d'entrée de jeu la Juve à la gorge avec un centre de Kaladze à destination d'Inzaghi, enlevé de justesse de la tête par Montero (2). L'équipe milanaise pressait haut et se créait plusieurs franches occasions grâce à Shevchenko.

L'attaquant ukrainien reprenait un ballon mal dégagé par la défense turinoise après un centre de Rui Costa pour Inzaghi (9). Son but était cependant refusé pour hors-jeu. A la 16e, Inzaghi reprenait de la tête à bout portant un centre de Seedorf, mais Buffon détournait de la main gauche en corner. La Juventus éprouvait de grosses difficultés à sortir de sa moitié de terrain, cadenassé par Gattuso. Seul Del Piero parvenait à traverser la nasse milanaise comme à la 28e, mais son tir passait largement au-dessus du but milanais.

A l'inverse, le Milan AC était déchaîné, exploitant les nombreux mauvais dégagements de la défense turinoise: Shevchenko butait sur Buffon (31) tandis que Rui Costa prenait à contre-pied la défense turinoise, mais son tir passait à côté (38). Malgré un tir de Del Piero détourné en corner par Dida, la Juve ne parvenait pas à sortir de sa torpeur. A la 42e, Tudor sortait, apparemment touché à la cuisse droite.

Dida en héros

L'entrée de Birindelli et le repositionnement de Montero au centre n'y changeaient rien, Milan dominait toujours. A la pause, Marcelo Lippi décidait de faire rentrer Conte pour remplacer un très discret Camoranesi. Dès son entrée, Conte frappait de la tête la transversale de Milan (46). Malgré un pressing plus haut de la Juve, Milan restait l'équipe le plus dangeureuse, notamment sur une tête de Maldini (60). Nouveau coup de poker de Lippi qui choisissait de sortir Davids (65) pour faire rentrer un troisième attaquant, Zalayeta.

Serginho rentré à la 71e, se mettait vite en évidence en servant Inzaghi (76), mais la tête du Milanais passait au-dessus du but de Buffon. Les deux équipes se neutralisaient jusqu'à la fin du temps réglementaire. Le Milan AC commençait mal la prolongation avec la blessure de Roque Junior, rentré à la 65e à la place de Costacurta. Le Brésilien, visiblement touché à une cuisse, devait rester sur le terrain, Ancelloti ayant utilisé tous ses jokers. Ambrosini redescendait d'un cran et la Juve prenait un petit ascendant sur l'équipe lombarde, mais la Juve ne parvenait pas à concrétiser comme sur un tir de Del Piero à la 96e, capté par Dida.

A la 115e, Thuram lançait un raid dans la défense milanaise et Del Piero tentait une reprise difficile. En vain. Milan était bien prêt de marquer à la 119e quand un centre de Shevchenko pour Inzaghi est intercepté d'extrême justesse par Thuram. Lors de la séance des tirs aux buts, les gardiens se mettaient en évidence: Buffon repoussait deux frappes tandis que Dida en stoppait trois, donnant la victoire au Milan AC.

Le technique

A Manchester (Old Trafford): Milan AC (ITA) et Juventus Turin (ITA) 0 à 0 a. p.

Milan AC vainqueur 3 tirs au but à 2

Temps: beau

Terrain: excellent

Spectateurs: 63.215

Arbitre: M. Merk (ALL)

Tirs au but:

Milan AC: réussis par Serginho, Nesta, Shevchenko - échecs pour Seedorf, Kaladze

Juventus Turin: réussis par Birindelli, Del Piero - échecs pour Trezeguet, Zalayeta, Montero

Avertissements:

Milan AC: Costacurta (18)

Juventus Turin: Tacchinardi (68), Del Piero (111)

Les équipes:

Milan AC: Dida - Costacurta (Roque Junior, 65), Nesta, Maldini (cap), Kaladze - Gattuso, Rui Costa (Ambrosini, 87), Pirlo (Serginho, 71), Seedorf - Shevchenko, Inzaghi

Juventus Turin: Buffon - Thuram, Ferrara, Tudor (Birindelli, 42), Montero - Camoranesi (Conte, 46), Tacchinardi, Davids (Zalayeta, 65), Zambrotta - Trezeguet, Del Piero (cap)