Ferenc Puskas, la légende du football hongrois, est décédé à l'âge de 79 ans des suites d'une longue maladie, vendredi matin dans un hôpital de Budapest, a annoncé l'agence de presse hongroise MTI citant le porte-parole de la famille Gyorgy Szollosi. L'ancien buteur du Real Madrid souffrait d'une pneumonie et d'une forte fièvre.

Le "Major galopant" avait été admis à l'hôpital Kutvolgyi de la capitale hongroise il y a six mois. Puskas est considéré comme l'un des grands footballeurs du XXe siècle. Il a conduit l'équipe hongroise à une médaille d'or aux jeux Olympiques en 1952 et à une place en finale de la Coupe du monde en 1954, perdue face à l'Allemagne (2-3).

Dans les années 1960, il a contribué à aider le Real Madrid (1re div. espagnole) à remporter de nombreuses coupes européennes. Le Real l'avait engagé après son émigration de Hongrie au cours de la révolte anticommuniste de 1956.

Puskas a marqué 83 buts au cours des 84 matches nationaux qu'il a disputés pour la Hongrie de 1945 à 1956, une époque où l'équipe nationale était surnommée "l'équipe d'or" ("golden team").