Le président du Real Madrid, Ramon Calderon, a démissionné vendredi à la suite d'accusations de fraude lors de la dernière assemblée générale du club, ont annoncé plusieurs médias espagnols. Des élections anticipées pour élire son successeur auront lieu en juin et l'intérim à la tête du club sera assumé par l'un de ses vice-présidents Vicente Boluda Fos, a notamment précisé la radio Cadena Ser.

Le Real Madrid n'a pas immédiatement confirmé cette information. Mais le site internet du club annonce une conférence de presse de M. Calderon à 18H00 (17H00 GMT)

Citant des sources proches du club, les médias espagnols ont annoncé cette démission à l'issue d'une réunion extraordinaire de la direction exécutive du club qui s'est tenue en fin de matinée au stade Santiago-Bernabeu. Elle intervient alors que Ramon Calderon, sous forte pression depuis le début de la semaine, avait assuré mercredi qu'il ne démissionnerait pas, niant toute implication personnelle et de son équipe dirigeante dans la fraude dénoncée mardi par le quotidien sportif Marca. Marca avait affirmé mardi que M. Calderon avait "manipulé de manière préméditée la composition" de l'assemblée générale du club du 7 décembre qui avait approuvé les comptes du club le plus riche du monde, avec un budget de 400 millions d'euros cette année.

Le journal sportif avait publié de photos de faux délégués à cette AG. M. Calderon, ex-avocat de 57 ans, avait été élu à la présidence du club dans des conditions contestées en 2006 en remplacement de l'homme d'affaire Florentino Perez de l'ère des Figo, Ronaldo, Zidane et Beckham.

Pendant son mandat qui devait s'achever en 2010, le Real Madrid a remporté deux championnats (2006-2007, 2007-2008).