"Nous devons défendre un modèle européen de sport fondé sur des valeurs, sur la diversité et l'inclusion. Il n'est pas question de le réserver aux quelques clubs riches et puissants qui veulent rompre les liens" avec les fédérations nationales, a écrit ce haut responsable de l'exécutif européen, Margaritis Schinas, commissaire en charge de la Promotion du Mode de vie européen (Culture, Education).