"Les derniers tests PCR SarsCoV2 réalisés au sein de l'effectif du Paris Saint-Germain confirment le résultat de trois nouveaux cas positifs", a indiqué sur Twitter le club, une information qui accroît l'incertitude autour du maintien de Lens-PSG le 10 septembre en match en retard de la 2e journée de Ligue 1.

Ils viennent s'ajouter aux trois déjà communiqués: Neymar, Angel Di Maria et Leandro Paredes selon une information du journal L'Equipe, confirmée à l'AFP par une source dans l'entourage sportif des joueurs qui requiert l'anonymat en raison du secret médical.

L'identité des trois nouveaux joueurs testés positifs n'a pas été dévoilée mais, toujours selon L'Equipe, ce sont le capitaine Marquinhos, le gardien Keylor Navas et le buteur Mauro Icardi. Tous ont passé leurs vacances à Ibiza.

Les joueurs qui ont passé leurs vacances ailleurs que sur l'île espagnole ont été testés jeudi, plus tard que les autres.

Un second report du match Lens-PSG, prévu le 10 septembre pour les grands débuts en L1 du champion de France, semblait cependant un peu moins imminent avec l'assouplissement du protocole sanitaire décidé par la Ligue de football professionnel (LFP).

Jusque-là, la Ligue pouvait décider d'un report à partir de quatre cas positifs détectés au sein du club sur huit jours glissants. Selon le protocole amendé, validé par la Ligue mais qui devait être porté à la connaissance du ministère des Sports, il suffira désormais que 20 joueurs dont un gardien soient négatifs, sur une liste de 30 communiquée par le club, pour maintenir une rencontre.

Le directeur général exécutif de la LFP Didier Quillot n'a pas précisé quand cette mesure entrerait en vigueur.

Le PSG, qui avait déjà décalé à vendredi la reprise de l'entraînement, pourrait devoir encore la retarder et l'effectif être obligé à s'entraîner par petits groupes, comme l'obligeait jusque-là la Ligue.