Dans le choc de la 3e journée de Ligue des champions mardi, le Real Madrid a dominé l'AC Milan (2-0) avec deux buts inscrits tôt en deux minutes, tandis que Bâle signait la surprise de la soirée en s'imposant à Rome (3-1) et qu'Arsenal giflait le Shakhtar (5-1).

Groupe E: Bayern OK, Roma KO

Bayern Munich-Cluj: 3-2. Comment dit-on "merci" en roumain? Le Bayern, mené au score par un but de Cadu dès la 28e minute, a vu ce même joueur marquer contre son camp (32e), imité dans la foulée par son coéquipier Panin (37e)! Cluj permet ainsi au Bayern, où Schweinsteiger a repris sa place de titulaire et Gomez mis les siens à l'abri, de s'envoler en tête et de prendre une belle option pour les 8e de finale. Mais Cluj reste en lice.

AS Rome-Bâle: 1-3. Quel coup de tonnerre! La Roma, qui semblait avoir repris du poil de la bête samedi en championnat (2- contre le Genoa), a rechuté. Pourtant, Borriello avait égalisé après l'ouverture du score de Frei, mais des buts inscrits à la fin de chaque période ont permis aux Suisses de signer la surprise de la soirée, et de se mêler à la lutte pour la qualification. Bien joué de la part de l'entraîneur bâlois Thorsten Fink, qui avait ménagé plusieurs titulaires en coupe ce week-end.

Groupe F: Chelsea déroule

Spartak Moscou-Chelsea: 0-2. Carton plein toujours pour les Blues, tranquilles vainqueurs sur le terrain synthétique moscovite et qui ont désormais un pied en 8e de finale. Le Russe Zhirkov, ancien du CSKA Moscou, grand rival du Spartak, a ouvert la marque d'un missile, son premier but pour Chelsea depuis qu'il y joue (2009), avant qu'Anelka n'inscrive son 4e but. Le club londonien, en dépit d'une cascade d'absences (comme Drogba, Lampard ou Kalou) a décidément de la ressource.

Marseille-Zilina: 1-0. Grâce à une tête de Diawara, l'essentiel a été réalisé par l'OM, qui empoche ses premiers points dans la compétition lui permettant d'y croire à nouveau. Mais que ce fut laborieux! Le match fut une copie conforme du succès dans la torpeur déjà samedi contre Nancy (1-0), en dépit d'une domination sans partage, hormis quelques frayeurs en fin de partie. Le club slovaque pour sa part doit battre le même adversaire dans quinze jours pour se relancer en vue de la 3e place.

Groupe G: le Real fonce

Real Madrid-AC Milan: 2-0. Le Real a confirmé son statut de grand favori du groupe en dominant le Milan, une domination concrétisée en deux minutes fatales aux Italiens, le temps de marquer par Cristiano Ronaldo sur coup franc (13e) puis Özil d'une frappe déviée (14e). Si les stars madrilènes étaient bien présentes dans le jeu, leurs homologues milanaises ont déçu, étouffées par le système mis en place par Jose Mourinho.

Ajax Amsterdam-Auxerre: 2-1. L'Ajax revient dans la course aux 8e de finale, alors que la 3e place s'éloigne avec ce 3e revers pour les Français, qui n'auront pas su profiter de la réduction à 10 des Néerlandais (exclusion de Ooijer à la 55e). La fin du match fut d'ailleurs ternie pour les Auxerrois par les cartons rouges infligés à Oliech (pour un but de la main) et Mignot (pour contestation, alors qu'il s'échauffait).

Groupe H: Arsenal cartonne

Arsenal-Shakhtar Donetsk: 5-1. La troisième victoire des Gunners dessine les contours d'une qualification attendue, auréolée d'un certain panache: avec la correction infligée au Shakhtar (5-1), leur total de buts en phase de groupe s'élève à 14 unités! Arsenal s'est bien préparé pour le choc contre Manchester City ce week-end, et Fabregas a fait son grand retour, ponctué d'un but sur penalty. Les Ukrainiens quant à eux, qui chutent pour la 2e fois seulement en 27 matches toutes compétitions confondues, demeurent bien placés en vue des 8e de finale.

Sporting Braga-Partizan Belgrade: 2-0. Les Portugais ont connu le premier succès de leur histoire en phase de groupes de Ligue des champions, et se procurent par là-même un avantage en vue de la 3e place du groupe. Voire la deuxième?