Le Real Madrid, malgré ses neuf titres record en Ligue des champions, appréhende son déplacement au BATE Borisov le "Petit Poucet" de l’épreuve mardi lors de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. En cas de défaite en Biélorussie, la formation d’un Bernd Schuster contesté pourrait voir s’éloigner la perspective d’une qualification pour les huitièmes de finale de l’épreuve.

Le Real, qui a difficilement battu ce week-end le Recreativo Huelva (1-0), dernier de la classe en "Liga", n’a que deux points d’avance dans le groupe H sur le Zénith Saint-Pétersbourg, le tenant du titre en Coupe de l’UEFA. Le BATE pointe à quatre longueurs à deux journées de la fin.

La Juventus, qui a battu deux fois le Real, est déjà qualifiée pour le tour suivant et possède quatre points d’avance sur la formation castillane.

"C’est une situation difficile. Sans être inquiets, nous ne sommes pas heureux et nous n’avons pas bien joué (face au Recreativo)", a déclaré le milieu de terrain Rafael van der Vaart. "C’est bien que nous ayons gagné ce match. Nous n’étions pas dans un grand jour, mais nous avons joué en équipe."

Outre la Juventus, le FC Barcelone et le Sporting du Portugal sont déjà qualifiés pour la phase finale. Dix autres équipes peuvent les rejoindre mardi et mercredi dont le champion en titre, Manchester United.

Les "Red Devils" se déplacent à Villarreal dans le groupe E et un nul suffit aux deux formations pour se retrouver en huitièmes. Le Celtic et Aalborg, qui s’affrontent au Danemark, seraient éliminés.

L’Inter de Milan peut se qualifier dans le groupe B s’il fait match nul mercredi face au Panathinaïkos, alors que Chelsea se qualifiera s’il s’impose à Bordeaux dans le groupeA.

Le Bayern de Munich et l’Olympique Lyonnais peuvent tous les deux se qualifier dans le groupe F en cas de matches nuls face au Steaua Bucarest et face à la Fiorentina.

Arsenal, en cas de victoire sur le Dynamo Kiev à l’Emirates Stadium, sera qualifié dans le groupeG.

Dans le groupe D, l’Atletico Madrid et Liverpool seront qualifiés s’ils ne perdent pas mercredi face au PSV Eindhoven et face à l’Olympique de Marseille. Invaincu depuis huit rencontres, l’Atletico devra jouer à huis clos dans son stade Vicente Calderon. L’UEFA a ordonné cette mesure après les incidents de supporters survenus lors de la victoire 2-1 contre Marseille le 1eroctobre.

Marseille, qui s’est imposé à Anfield la saison dernière en phase de poules, croit pouvoir encore se qualifier malgré ses cinq points de retard.

"Tant que la deuxième place est mathématiquement possible, nous essayerons de l’obtenir", a déclaré le milieu de terrain marseillais Lorik Cana, dont la formation reste meilleure attaque de la Ligue 1 avec 31 buts marqués en 15 rencontres. "Tout se décidera vraiment à Liverpool. On revient de loin, il ne faut pas calculer, il faut y aller pour gagner." (AP)