C'est sans réelle surprise que le FC Barcelone s'alignait, alors que du côté de Chelsea, Jose Mourinho faisait d'emblée confiance à Didier Drogba, Hernan Crespo se retrouvant sur le banc. Ce sont les Blues, obligés de marquer deux buts pour se qualifier, qui prirent les commandes du match dès le coup de siffel initial. Mais ce sont les Catalans, via Eto'o et Edmilson, qui frappèrent les premiers au but. Alors que Didier Drogba manquait de détente au point de penalty à la 10e, Motta faillit ouvrir le score dans la minute suivante, mais Cech se montrait vigilant sur le tir à l'entrée de la surface du Barcelonais. Les locaux se portaient maintenant à l'attaque, Didier Drogba étant esseulé à l'avant, du côté de Chelsea. Les occasions n'étaient pas légion, mais le match plaisant à regarder. À plusieurs reprises, Ronaldinho montra quelques gestes techniques dont il a le secret, mais Messi, Van Bronckhorst ou encore Larsson (rentré à la 25e à la place de Messi, blessé à un mollet) ne profitèrent pas des services du génial Brésilien. Duff et Robben eurent l'occasion de permettre à Chelsea de déflorer la marque, mais la précision n'était pas au rendez-vous, ou Valdes y était, lui.

Les Anglais ne semblaient pas donner l'impression qu'ils allaient parvenir à marquer les deux buts nécessaires à la qualification. C'est ainsi qu'en début de seconde période, Jose Mourinho fit deux changements. Duff et Drogba sortaient. À charge pour Gudjohnsen et Crespo d'insuffler plus de vivacité et d'esprit combatif à l'attaque des Blues. Peu après sa montée, l'Argentin se montra très dangereux en reprenant un centre Cole, mais sa déviation échoua près du poteau. Samuel Eto'o, lui, multipliait les tirs de loin, sans succès.

Chelsea ne parvenait toujours pas à créer le danger devant Valdes et allait bientôt s'en mordre les doigts. Dix minutes avant la fin du match, Ronaldinho effaçait trois défenseurs anglais pour ajuster Cech: 1-0. Eto'o échoua une nouvelle fois dans sa tentative, mais Barcelone avait sa qualification en poche, et pouvait, méritoirement, passer en quarts de finale. Le penalty transformé en toute fin de match par Frank Lampard ne changea rien à la physionomie de la rencontre (1-1).

Chelsea, peu combatif, ne gagnera pas encore cette Ligue des Champions dont Abramovitch rêve. Qui Mourinho peut-il incriminer, sinon lui-même?

Barcelone (Esp) 1

Chelsea (Ang) 1

BARCELONE: Valdes, Oleguer, Puyol, Marquez, Van Bronckhorst, Edmilson, Motta, Deco, Ronaldinho, Messi (25e Larsson), Eto'o.

CHELSEA: Cech, Ferreira, Carvalho, Terry, Gallas, Makelele, Lampard, Joe Cole, Duff (58e Gudjohnsen), Robben, Drogba (58e Crespo).

ARBITRE: M. Merk (All).

AVERTISSEMENT: Joe Cole, Motta, Puyol.

LE BUT: 79e Ronaldinho (1-0), 90e+2 Lampard sur pen. (1-1).

© Les Sports 2006