Hier, René Vandereycken a communiqué sa sélection de 21 joueurs pour le Standard - Belgique du 6 février. Elle comprend deux surprises : la première sélection d'Yves Ma-Kalambay, le portier titulaire du club écossais d'Hibernian, et le retour de Thomas Buffel après 18 mois d'absence. Lors de sa dernière sélection, le 6 septembre 2006 pour le déplacement en Arménie, Buffel était resté dans la tribune et avait quitté le stade vexé.

"La semaine dernière, nous avons eu un contact avec Buffel. Il se sent en forme. Il a peu joué avec l'équipe première (NdlR : une rencontre de Coupe), où il doit faire face à une certaine concurrence, mais il a disputé une dizaine de matches avec les réserves. Ce match amical est l'occasion idéale pour l'appeler. Je veux pouvoir constater où en est sa fraîcheur physique et son explosivité. Il faut espérer qu'il puisse retrouver le niveau qu'il avait lors de sa bonne période à Feyenoord. Nous ne doutons pas de ses qualités", a justifié Vandereycken.

Comme ce match servira essentiellement à faire vivre son groupe deux jours ensemble, la rencontre de mercredi prochain est propice pour juger de cela. "Yves Ma-Kalambay ? Il est intéressant de l'intégrer une fois avec ce groupe. Dans la mesure où Logan Bailly est mis à la disposition de Jean-François de Sart, sa présence sur le banc des Espoirs n'aurait pas servi à grand-chose. Il devrait jouer une mi-temps."

Un Standard B... renforcé

Un autre néophyte intègre la sélection de René Vandereycken : Tom De Sutter. L'homme en forme du Cercle ne participera pas à la préparation du match (il sera avec les Espoirs mais il rejoindra les Diables - en compagnie de Faris Haroun - pour la rencontre du mercredi). "J'espère surtout qu'on passera deux journées agréables."

Si Chatelle effectue également son retour après sa blessure, et que Defour est out, on notera l'absence de quelques habitués : Mudingayi et Sonck (ils reviennent juste de blessure) ainsi qu'Hoefkens et Goor.

Pour le reste, Vandereycken n'accorde pas une grande importance à cette rencontre qui les mettra finalement aux prises avec un Standard privé de sept titulaires mais renforcé par des joueurs (belges ou étrangers) du championnat de Belgique.

Reste à voir ceux qui accepteront de se produire ce jour-là. Aucun nom n'a pour l'heure été divulgué.