Telle qu'elle se présente, après deux journées de compétition, la hiérarchie du football belge a, au moins, le mérite de l'originalité. La Louvière et le Beerschot (le vocable GBA s'éteint progressivement dans la Métropole) dominent le classement de première division, ce qui est d'autant plus piquant qu'il s'agit de deux clubs pour lesquels on se faisait beaucoup de soucis au cours de l'intersaison.

Bien sûr, ce n'est pas à la mi-août qu'on tire des conclusions définitives, mais un bon départ est d'autant plus important que le vrai problème de quinze des dix-huit clubs de l'élite est celui des abonnements; beaucoup de supporters préfèrent attendre de voir comment leurs favoris entament la saison avant de se décider.

Il n'y a pas que les partisans des Loups à se montrer heureux de la situation. C'est pratiquement tout le Hainaut qui peut pavoiser: Mouscron a confirmé son bon départ en ne revenant pas bredouille du déplacement chez un candidat au titre, Genk, Charleroi aura été l'incontestable héros du week-end en allant s'imposer à Sclessin et si Mons a raté le coche en devant partager l'enjeu face à Beveren qui était pourtant mené 2-0 peu avant le repos, l'Albert new-look a cependant démontré un potentiel évident en première mi-temps, sauf à Aimé Anthuenis. Le signal d'alarme que le coach fédéral a tiré, vendredi, en compagnie de Michel Sablon, était fort bien illustré au stade Tondreau: pendant une heure, Beveren a joué avec neuf étrangers (Volders, le gardien remplaçant Boubacar, et Lardenoit étaient belges), mais Mons, après le retrait de Marco Ingrao, a battu le record de la journée en évoluant avec le seul gardien Van de Putte comme élément belge!

Pointons enfin le réveil de nos candidats à la Ligue des Champions. Du côté du Parc Astrid, ce fut encore assez pénible, mais les champions en titre sont apparus en progrès face une formation trudonnaire qu'il ne faudra pas négliger, tandis que Bruges a imposé un score de forfait à La Gantoise. Évidemment, Gand n'est pas Donetsk!

L'un et l'autre, comme le Standard, d'ailleurs, qui en a bien besoin, auront encore un petit moment pour affûter leurs armes puisque cette semaine est consacrée au seul match amical que livreront les Diables Rouges avant d'entamer leur campagne de Coupe du Monde. On ne parle pas beaucoup de ce match contre la Norvège, mais il ne faut pas oublier qu'il vient quand même après une belle victoire aux Pays-Bas.

© Les Sports 2004