La bonne nouvelle pour les Hurlus est tombée avec un jour d’avance.

La licence du RMP lui a été confirmée ce lundi en fin de journée par la CBAS. Elle avait été contestée par Louvain, Westerlo et Saint-Trond. L’annonce officielle était programmée pour ce mardi mais la CBAS a donné raison aux Hurlus avec un jour d’avance. La principale remarque du trio flamands était que le club hurlu appartenait à des agents. 

La CBAS avait entendu les arguments des uns et des autres pendant plus de quatre heures la semaine dernière et a finalement tranché en faveur du RMP qui peut donc travailler sur d’autres dossiers chauds, dont celui du renouvellement du staff.