En match de clôture de la 14e journée de la Pro League, Mouscron-Péruwelz s'est imposé 1-3 à Westerlo, qui avait pourtant ouvert la marque par Maxime Annys (19e), dimanche soir. Les Hennuyers ont répliqué par Abdoulay Diaby (37e) et Anice Badri (70e et 88e). Au classement, Mouscron (17 points) se hisse à la 11e place à 10 unités d'Anderlecht, tandis que Westerlo (20), qui espérait grimper à la 4e place, est 7e.

L'équipe de Rachid Chihab n'avait plus gagné depuis la 6e journée (4-0 contre le Cercle) et restait sur la claque contre le Club Bruges (1-4). Le coach hennuyer a pourtant reconduit le même onze à l'exception de Dingome, malade. De l'autre côté, Dennis Van Wijk devait toujours se passer de son meilleur buteur, Frédéric Gounongbe (ex-RWDM).

S'il a laissé la possesion du ballon à son adversaire, Westerlo s'est montré plus dangereux en début de rencontre, notamment par Kevin Koffi et Annys, l'auteur du premier goal de la rencontre à la 19e (1-0). Ce but a réveillé les Moucronnois et plus particulièrement Abdoulay Diaby qui, à la 37e, a pris en défaut la défense adverse mal positionnée (1-1). Mouscron a conservé la maîtrise du jeu mais les reprises de Roy Contout et de Badri n'ont pas surpris Koen Van Langendonck.

En seconde période, Mouscron a continué à causer des soucis à la défense de Westerlo. Après deux ratés de Contout, Badri a donné l'avantage aux Hurlus à la 70e (1-2), avant de consolider leur victoire à la 88e (1-3).