Le RSCA va chercher Fortune

Football

Basile Vellut

Publié le

Le RSCA va chercher Fortune
© Photonews

Lors de la saison 2000-2001, Quinton Fortune prestait sa deuxième saison à Manchester United quand les Anglais ont pris la mesure d’Anderlecht 5-1 en "C1" .

Le Sud-Africain ne se souvient pas de ce moment particulier, d’autant qu’il n’a pas joué cette rencontre ou encore la manche retour.

Mais il se rend compte que, s’il y a neuf ans, lui et ses équipiers se demandaient combien ils allaient en passer aux Mauves , ces mêmes Anderlechtois ont les mêmes interrogations quelques heures avant de se rendre dans le Brabant wallon.

"Cela ne me dérange pas d’être dans la peau de l’outsider, rétorque le gaucher. Je n’ai pas joué qu’à Manchester United et je sais pertinemment ce que c’est de commencer un match sans être favori. Malgré mon palmarès, le challenge à relever à Tubize est tout aussi intéressant qu’un autre. Vous savez, un footballeur ne se repose pas sur son passé. Ce qui compte c’est ce qu’il va montrer sur le terrain. Pas des vieilles vidéos. Ou des lignes jaunies dans un bouquin."

C’est avec une humilité remarquable que cette star dans son pays a gagné le "Petit Poucet" de la D1 belge.

"J’aimerais rester en Belgique, mais en D1. Mes équipiers me disent qu’on a encore une petite chance, vu la situation de Mouscron. Je ne crains pas Anderlecht même si, en Afrique du Sud, c’est le seul club qui existe quand on parle du foot belge. Mais ne me demandez pas de citer un seul joueur. On nous prédit une grosse défaite mais, si je respecte l’opinion de chacun, nous n’allons pas nous laisser faire. Je n’aime pas la défaite. Je joue au foot depuis que j’ai quatre ans et il n’est pas dans mon caractère d’abandonner."

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous