Le milieu de terrain grec de l'AEK Athènes Giorgos Katidis, 20 ans, est exclu à vie de toutes les équipes nationales, a annoncé dimanche la fédération grecque de football (EPO). L'international espoir avait fêté samedi son but de la 84-ème minute synonyme de victoire, 2-1, contre le Veria FC, en effectuant un salut hitlérien sans équivoque. On peut visionner la phase sur YouTube.

Le libellé de la sentence précise que "l'action du joueur pour saluer ses supporters avec un salut nazi est une sévère provocation, une insulte à toutes les victimes de la bestialité des Nazis et injurie le caractère pacifiste et humain d'un match".

Le joueur peut également s'attendre à être sanctionné par son club, qui l'avait transféré de l'Aris Salonique en 2012, et dont l'entraîneur est l'ancienne star allemande de la Bundesliga Ewald Lienen.

Ce dernier défend son joueur. "C'est un gamin qui n'a aucune idée politique", a-t-il dit. "Il a sûrement vu ce salut sur internet ou quelque part et l'a fait sans savoir ce que cela voulait dire. J'en suis sûr à 100 pc. Il pleurait dans les vestiaires en voyant les réactions suscitées..."

Giorgos Katidis est sous contrat à l'AEK Athènes jusqu'en juin 2016. Il affirme avoir effectué ce geste pour soutenir un coéquipier victime de problèmes cardiaques.

"Je ne suis pas fasciste et je n'aurais pas effectué ce geste si j'avais su ce qu'il signifiait", a-t-il affirmé.