Marcin Wasilewski et sa défense se sont présentés vendredi devant le Comité d'appel de l'Union belge de football (URBSFA). Ce dernier se prononcera samedi à 14h00 sur la sanction ou non qu'il infligera au défenseur polonais d'Anderlecht. Anderlecht et son avocat Me Spreutels avait demandé que l'on convoque l'arbitre de la rencontre Sam Loeman devant le Comité d'appel, ce qui n'avait pas été le cas devant le Comité sportif. Me Spreutels a questionné avec insistance M. Loeman pour savoir quelle faute il avait sifflée au moment où Wasilewski a asséné un coup à Peter Delorge.

Après analyse des images télés, Sam Loeman a finalement reconnu qu'il s'était trompé, qu'aucune autre faute n'avait été commise dans le rectangle à ce moment précis. Tout en maintenant qu'il n'avait pas vu le coup asséné par Marcin Wasilewski, ce qui autorise la procédure de poursuite sur base des images télés telle qu'elle a été lancée. "On peut voir à mon comportement que j'étais très surpris de voir Peter Delorge allongé au sol", a commenté Sam Loeman.

De nouvelles conclusions ayant été déposées par la défense de Marcin Wasilewski et le Comité sportif devant motiver sa décision, il rendra son verdict samedi à 14h00. Marcin Wasilewski pourra, tout comme si une décision avait été rendue ce vendredi, jouer dimanche à 18h00 en déplacement au FC Bruges.