DEURNE Patrick Goots n'en revient toujours pas! Une longue course en direction du banc de touche anversois vient de le jeter dans les bras de Henk Houwaart. Dans les quatre tribunes de Deurne, assemblées de façon si inélégante, tout le Bosuil n'a d'yeux que pour l'attaquant du Great Old. Comme il l'avait fait il y a huit mois, celui-ci vient de marquer deux buts à l'une des défenses les plus solides du pays. Et contrairement à ce qui s'était produit à la mi-janvier, lorsque le doublé de Patrick Goots n'avait rapporté qu'un point à son équipe, le Limbourgeois offre, cette fois, à celle-ci les trois unités d'un succès aussi inattendu que forcément festif...

`Je ne comprends pas les arrières anderlechtois, affirmait ensuite l'Anversois. Ceux-ci savent pourtant ce dont je suis capable. Or je les ai à nouveau mystifiés. On dirait qu'ils le font exprès.´

L'hiver dernier, Patrick Goots avait inscrit ses dixième et onzième goals face à Anderlecht. Le voici maintenant à treize. La performance est remarquable. Elle permet, en outre, à l'intéressé de rejoindre Séol, invisible hier, en tête du classement des meilleurs réalisateurs du championnat de Belgique.

`Avant le début de la rencontre, j'avais promis à mes partenaires qu'à l'issue de celle-ci, je serais revenu, au moins, à la hauteur du Coréen. Je ne leur ai donc pas menti. Personnellement, j'estime que cette victoire est amplement méritée. Nous avons géré cette partie comme nous devions le faire, tout en nous procurant les meilleures occasions.´

Avec Patrick Goots, le football est décidément fort simple mais tellement compliqué pour les arrières dont il croise la route!

© Les Sports 2002