L'ex-défenseur axial du Bayern s'est confié sur le défunt mercato d'été. Si Anderlecht avait émis son intérêt pour Big Dan, la direction Rouche ne semblait elle pas aussi favorable à sa venue.

Dans une interview qu'il a donnée à nos confrères de la VRT, Van Buyten revient sur le choix de sa retraite post-Coupe du monde: "Je ne regrette absolument pas ma décision. Le come-back, j'y ai pensé mais ce n'est pas une bonne solution. Pour preuve: dans six mois ou un an, je me serais retrouvé dans la même situation à savoir: stop ou encore?"

Après un Mondial dont il est sorti avec les honneurs, le natif de Chimay a été flatté par différents clubs. Concernant les approches anderlechtoises, Van Buyten avoue y avoir été sensible. Car ce possible transfert constituait certains avantages: "Anderlecht n'est pas loin de chez moi et mes amis pouvaient venir me voir régulièrement."

Big Dan révèle aussi qu'il espérait avoir un contact avec les dirigeants de Sclessin. Qui ne s'est jamais fait..."J'ai attendu de voir si il y avait des possibilités au Standard. Mais la porte est restée close. Du coup, j'ai attendu un peu, ce qui explique la longue hésitation qui a suivi. Finalement, j'ai pris la décision d'arrêter, c'était plus sage."