Le Standard n'est pas parvenu à s'imposer face aux Espagnols du Celta de Vigo (1-1), jeudi soir à Sclessin lors de la 1re journée du groupe G de l'Europa League.

Les Liégeois ont entamé le match pied au plancher, ouvrant la marque dès la 3e minute de jeu au terme d'un superbe mouvement entrepris par Matthieu Dossevi (1-0). La joie des Sandarman fut pourtant de courte durée, puisque Vigo égalisait dès la 13e minute via Rossi (1-1). A la 3e minute donc, le médian franco-togolais, intecerptant une passe en milieu de terrain, a filé en direction du but, dribblé deux hommes et battu le gardien galicien Sergio Alvarez.

Alors que le club liégeois semblait gérer le début de match, l'égalisation espagnole est survenue peu avant le quart d'heure, partant de nulle part, un tir de loin et apparemment anodin de l'Italien Giuseppe Rossi, trompant Jean-François Gillet.

Malgré ce coup du sort, les Rouches sont néanmoins parvenus à reprendre la direction du jeu relativement rapidement. Témoin cette belle possibilité qui s'est offerte à Edmilson Jr à la 28e après une approximation de Naranjo et un tir de Benito Raman passé de peu à côté de la cage espagnole à la 37e minute. Le même Raman en a raté une autre d'occase à la 45e minute sur un centre d'Edmilson, sa reprise du droit filant une nouvelle fois à côté de l'objectif.

Helas pour eux, les Rouches venaient là de rater leurs plus belles occasions de l'emporter.

En seconde mi-temps, le Standard a dans un premier temps pris le jeu à son compte mais sans vraiment se créer d'occasion. A l'heure de jeu, Vigo a cependant rétabli l'équilibre dans les échanges.

Le match s'est ensuite limité à quelques escarmouches à l'instar de ce tir sur poteau de Rossi à la 59e.

Dans les arrêts de jeu, Dossevi, décentré sur la droite, a dévissé son tir, incarnant ainsi l'impuissance des Liégeois en seconde mi-temps à se créer les possibilités qui leur auraient permis de revendiquer la victoire.

LES BUTS DU MATCH:

Dossevi se balade (1-0)


Gillet se fait trouer par une "sale balle" (1-1)



La Gantoise partage à Braga

Pour son premier match de la poule H de l'Europe League de football, La Gantoise a partagé l'enjeu à Braga (1-1). Sous les yeux de leur ex-attaquant Laurent Depoitre parti à Porto, les Buffalos ont ouvert la marque par Danijel Milicevic (6e) et les Portugais ont égalisé par leur capitaine André Pinto (24e).

Comme il l'a fait au tour précédent en déplacement, Hein Vanhaezebrouck a demandé à ses joueurs de démarrer à fond et surtout de conserver le ballon. Les consignes ont été suivies: les trois défenseurs ont évolué à hauteur de la ligne médiane et les attaquants ont pressé au maximum leurs adversaires, les obligeant à commettre des fautes.

C'est ainsi que sur coup franc, Milicevic a inscrit le premier but (6e, 0-1). Grâce à Thomas Foket, Moses Simon et Stefan Mitrovic, les Buffalos avaient le match en mains. Après 23 minutes de jeu, la possession du ballon était largement en leur faveur: 67%. Mais sur un contre, Braga a hérité d'un coup franc botté par Wilson Eduardo que Pinto a dévié (24e, 1-1).

La Gantoise a repris son pressing mais a montré des signes de nervosité après l'annulation d'un but de Renato Neto (34e) par l'arbitre français, M Benoît Bastien, et la blessure de Moses Simon, contraint de céder sa place à Kalifa Coulibaly (40e).

La fin de la première période n'a pas été de tout repos pour les Flandriens. Lazar Rosic (43e) et Pedro Santos (45e) ont placé deux contres dangereux et Marko Babic a mitraillé Jacob Rinne, qui ne s'est pas laissé surprendre (45e+1).

La pause a fait du bien aux Gantois. Ils ont retrouvé leur sérénité mais on ne peut pas en dire autant de leur efficacité. Ecarté parce qu'il commet trop d'erreurs en championnat, l'ex-carolo Coulibaly a persisté en coupe d'Europe.

L'attaquant malien n'a ainsi pas cadré un ballon renvoyé dans ses pieds par le gardien brésilien Matheus Magalhaes (53e).

Gand avait beau conserver le ballon, il a été tout heureux de voir un tir de Marko Bakic heurter la transversale (65e).

Dans l'espoir de bousculer la défense portugaise, Vanhaezebrouck a lancé l'Israélien Ofir Davidazde à la place de Jérémy Perbet (70e). Si les Buffalos sont passés près de la victoire, Nikola Stojiljkovic n'a lui pas profité d'une perte de balle de Neto (84e) dans l'autre camp.