Soixante secondes, c'est ce qu'il a fallu à Michy Batshuayi pour inscrire son second but de la saison. Profitant d'une passe en retrait mal calibrée de Mununga à destination de Werner, l'international belge espoir contournait le portier montois et n'avait plus qu'à pousser la balle au fond des filets.

Mi-temps soporifique

La suite (et la fin) de la première période manquait de rythme, de belles combinaisons et d'occasions franches. Il fallait se contenter d'une frappe croisée de Jarju, d'une frappe lointaine de Mununga ou encore d'un centre devant le but de Diandy pour pouvoir sortir de cet état léthargique. La plus grosse occasion étant une sortie de Kawashima juste devant Sapina.

Outre le but liégeois, le fait marquant qui suscita des réactions diverses fut la décision (correcte) de Luc Wouters de ne pas siffler penalty sur un duel entre Kanu et Arbeitman.

Une deuxième mi-temps sur le même rythme 

La seconde période était du même acabit que la première. Hormis un but annulé de Kanu à la 54ème ,il fallait attendre la 67ème pour voir Batshuayi en position offensive mais il manquait son contrôle à l'entrée du rectangle.

Comme à la Cristal Arena de Genk il y a deux semaines, le Standard a eu besoin d'une phase arrêtée pour se mettre à l'abri. Ezekiel était accroché à l'entrée du grand rectangle. Geoffrey Mujungi Bia se chargeait de botter le coup-franc qui trouvait Kanu isolé au second poteau. Le Brésilien poussait facilement le cuir dans le but de Werner (0-2, 70ème).

Pour sa première apparition dans la compétition nationale, Julien De Sart, remplaçant de Yoni Buyens, sorti sur blessure à la 38ème, ne sera pas resté sur la pelouse jusqu'au terme de la rencontre. Après avoir été averti une première fois à la 57ème, il se voyait brandir un second carton jaune pour une intervention en retard sur Soumah.

15 sur 15, toujours pas de but encaissé

Grâce à cette victoire acquise au bout de l'ennui, le Standard conserve la tête de la Pro League avec 15 points sur 15 et une dixième victoire d'affilée toutes compétitions confondues.

Les réactions d'après-match

Buyens confiait au micro de Voo Foot que sa blessure ne devait pas être trop grave et espère être rapidement de retour.

Diandy : "On était bien bien préparé mais c'est dommage d'avoir concédé ce premier but très tôt. Après, on a voulu revenir au score très vite, sans succès."

Timmermans : "On était bien en place, il y avait moyen de faire quelque chose mais on offre toujours des cadeaux aux adversaires. Il faut rester positif, le championnat est encore long et il y a de la qualité dans l'effectif. Le pressing du Standard nous a obligés à jouer sur les flancs."

Luzon : "Tous les compliments sont pour les joueurs, ce sont eux qui font tous les efforts, ce sont eux qu'il faut féliciter. Je suis très fier de les entraîner. C'est un bon signe que même en jouant mal, on gagne, c'est le signe que l'équipe est forte. Ca montre le bon caractère des joueurs. On espère monter la qualité du jeu. Il y a beaucoup d'équipes qui ont du mal à jouer en Europe et en championnat, mais nous on continue à gagner."