Le Standard humilié et éliminé
© Belga

Football

Le Standard humilié et éliminé

Hugues Feron

Publié le - Mis à jour le

Privés de Philippe Léonard et de Curbelo, suspendus pour abus de cartes jaunes, les Liégeois n'avaient pas le choix s'ils voulaient poursuivre leur route vers les 1/16es de finale de la Coupe de l'UEFA: ils devaient vaincre Bilbao, peu importe la manière et la différence de buts. Contre des adversaires qui ne s'étaient pas encore imposés hors de leur pays basque cette saison, ils n'y sont pas parvenus, recevant une véritable humiliation qui n'était pas sans rappeler le cinglant 0-7 subi face à Arsenal il y a une dizaine d'années.

Dans une ambiance des grandes soirées européennes comme on aime tant les retrouver à Sclessin, les joueurs de Dominique D'Onofrio avaient pourtant pris directement le jeu à leur compte. Dès la 4e minute, la tête de Bangoura, consécutive à un excellent centre d'Onyewu, échoua à quelques centimètres du poteau gauche du but d'Aranzubia.

Le match semblait bien engagé, mais Bilbao prouva rapidement qu'il faisait bien partie de la Liga espagnole et non du championnat belge! En deux temps (rapides), deux mouvements (techniques), les Basques calmèrent ainsi les ardeurs des Rouches, Ezquerro ponctuant deux phases lors desquelles tant la ligne médiane que la défense du Standard furent mystifiées.

Deux véritables coups de poignard difficiles à encaisser, mais qui ne freinèrent pas pour autant les Liégeois dans leur quête d'exploit! Et ils eurent bien raison de repartir directement de l'avant, avec l'apport de Niemi remplaçant Mutavdzic, puisqu'Onyewu trouva à son tour le chemin des filets sur un centre parfait de Conçeicao: 1-2, alors qu'on ne jouait pas depuis un quart d'heure dans ce match complètement débridé. Et qui repartit de plus belle puisque, suite à une nouvelle perte de balle dans l'axe, Deflandre fut obligé de commettre l'irréparable dans le rectangle sur Etxebarria. Fini, les derniers espoirs du Standard? Eh bien non, Runje réalisant une parade magistrale pour sortir le coup de réparation d'Iraola!

Ce n'était cependant que partie remise pour les joueurs de Valverde, qui s'enfonçaient bien trop facilement dans la défense gruyère du Standard, beaucoup trop naïves face à ce genre d'adversaires qui triplèrent la mise après la demi-heure via Yeste.

La mission devenait désormais quasiment impossible pour des Liégeois, qui avaient reçu une leçon de réalisme de la part de l'Athletic. A la reprise, le troisième but de la soirée d'Ezquerro, servi sur un plateau par Etxebarria qui avait combiné à merveille avec Tiko, mit fin à tout suspense. Minés moralement, les Standardmen lâchèrent prise, Iraola alourdissant la marque sur penalty, avant que Del Horno, d'un coup de tête magistral dans une défense apathique, ne donne des allures tennistiques au marquoir: 1-6, la correction était très lourde. Et quand Etxebarria mit le 7e, on ne put s'empêcher de penser à Raymond Goethals, qui doit se retourner dans sa tombe...

Standard: Runje; Deflandre, Onyewu, Dragutinovic, Garbini, Geraerts, Conçeiçao, Walasiak (57e Carlos Alberto), Mutavdzic (14e Niemi), Tchité (84e Mumlek) et Bangoura.

Bilbao: Aranzubia; Murillo, Prieto, Iraola, Del Horno, Gurpegui (78e Karanka), Orbaiz, Yeste, Ezquerro (698e Urzaiz), Tiko et Etxebarria (73e Guerrero).

Arbitrage: M. Ingvarsson (Suè).

Cartes jaunes: Gurpegui, Bangoura, Deflandre, Del Horno, Tiko

Les buts: 6e et 9e Ezquerro (0-1 et 0-2), 15e Onyewu (1-2), 35e Yeste (1-3), 55e Ezquerro (1-4), 58e Iraola sur pen. (1-5), 64e Del Horno (1-6), 71e Etxebarria (1-7)

© Les Sports 2004

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous