Le Standard signe également sa 4e clean-sheet d'affilée.

Le Standard a battu le Racing Genk en clôture de la 15e journée de Pro League. Paul-José Mpoku a illuminé une rencontre bien triste d'une superbe frappe sur coup franc à la 13e minute. Un tir qui a heurté le poteau de Laszlo Koteles avant de rentrer dans les cages genkoises.

Le match a été marqué par les chants anti-wallons du public limbourgois, qui ont poussé l'arbitre Delférière à stopper la rencontre quelques minutes. Plus tard, Kara Mbodj et Geoffrey Mujangi Bia étaient avertis pour leur implication dans un bagarre collective. Heureusement, les esprits se calmaient. En toute fin de rencontre, Mujangi Bia se montrait plus à son avantage et doublait la mise sur un beau contre. Malgré la poussée de Genk en fin de match, les Rouches reviennent à Liège avec la victoire et les 3 points qui vont avec.

Le Standard signe donc sa 4e victoire (sans encaisser de but, qui plus est) d'affilée en Pro League et remonte à la 5e place. L'effet Vukomanovic perdure au club.