LIERSE 0

STANDARD 1

LIERSE: Van Der Straeten, Fassotte, De Roeck (84e Nikolovski), Crasson, Kacic, Wils, Mitu, Delorge (82e Frigard), Imschoot (62e Sels), Tohoua, Huysegems.

STANDARD: Carini, Turaci, Enakarhire, Dragutinovic, Vandooren, Okpara, Walasiak, Kimoto (90e + 1 Oussalah), Moreira, Bangoura, Kaklamanos (86e El Yamani).

ARBITRE: M. Vervecken.

AVERTISSEMENTS: Kacic, Vandooren, Turaci.

LES BUTS: 53e Bangoura (0-1).

Pour les uns, ce déplacement à la Chaussée du Lisp représentait le premier véritable test du Standard cette saison. Un écueil que les Liégeois franchirent avec succès puisqu'ils mirent fin à une série de dix années de matches sans victoire à la Chaussée du Lisp.

Après avoir écarté des poings un coup franc de Mitu, Carini s'illustra en sortant avec dans les pieds d'Huysegems. Ensuite, le tir de l'attaquant lierrois était trop croisé. Même s'il pouvait compter sur la présence de Kaklamanos et de Bangoura diminués par des blessures, le Standard ne sollicita guère Van Der Straeten, le portier des Anversois si ce n'est au prix d'une frappe tendue de Walasiak qui s'était débarrassé de deux adversaires grâce à une succession de dribbles qui faillit bien surprendre toute la défense locale.

Carini très attentif

Mais il était visiblement écrit que Carini serait le joueur liégeois le plus en verve durant cette première période. Sous l'impulsion d'un excellent Imschoot, naguère courtisé par... le Standard, Huysegems prolongea la trajectoire du ballon de la tête vers Tohoua qui croqua son envoi mais servit idéalement Delorge. Mais Carini, décidément très attentif, sortait, à nouveau, avec brio dans les pieds du Lierrois.

Le Standard pouvait regagner les vestiaires, heureux, de ne pas avoir succombé aux coups de boutoir lierrois. Les Liégeois remontèrent sur la pelouse animés de meilleures intentions. Il ne fallut pas longtemps pour s'en apercevoir. Sept minutes après la pause seulement, Walasiak centrait et trouvait... l'épaule de Moreira qui prolongeait le cuir dans le but de Van Der Straeten. Mais le bonheur liégeois était de très courte durée puisque le juge de ligne levait son drapeau afin de signaler que le centre de Walasiak avait quitté l'aire de jeu... Les ouailles d'Emilio Ferrera auraient dû être échaudées par cette alerte mais il n'en fut rien puisqu'un nouveau coup de coin de Walasiak venu de la droite trouvait la tête de Bangoura qui devançait la sortie impétueuse de Van Der Straeten pour placer un heading victorieux au fond des filets et inscrivait ainsi son premier but pour le Standard (0-1).

Maîtres de leur sujet

Le Standard semblait maîtriser son sujet sereinement et insufflait, à nouveau, un tempo élevé à la partie. Il fallut d'ailleurs quinze minutes aux Lierrois pour se remettre de leurs émotions. C'est exactement à ce moment-là que Sels qui s'était infiltré sur la droite adressa un centre en direction de Tohoua dont la reprise effectuée en sliding heurta la base du montant droit de Carini. Les Rouches l'avaient échappé belle même si Vandooren, déjà averti deux fois depuis le début de la saison, recevait un nouveau bristol jaune qui le privera du match contre Genk à Sclessin dans deux semaines. Qu'à cela ne tienne, les Standardmen ne s'en laissèrent pas compter et faillirent d'ailleurs doubler leur avance par Turaci qui, à deux reprises, sauta plus haut que tous les défenseurs locaux et obligea Van Der Straeten à détourner le ballon au prix d'une claquette puis d'une belle détente. Kimoto et Dragutinovic alertèrent à leur tour l'arrière-garde lierroise sans trouver la faille. Invaincu après quatre journées, le Standard tenait sa troisième victoire de rang...

© Les Sports 2003