En fin de contrat dans le club néerlandais de Groningue, Sepp De Roover a récemment laissé sous-entendre qu’il ne dirait pas non à un retour en Belgique. "Mon club me propose de prolonger pour deux saisons", commente-t-il. "Si l’opportunité se présente, je suis preneur d’un transfert en Belgique."

L’arrière droit de 25 ans souffrirait-il du mal du pays ? "J’évolue dans le championnat hollandais depuis mes neuf ans et j’aimerais me rapprocher de ma famille et de mes amis, avoue-t-il. C’est parfois dur d’être éloigné de ses proches."

Formé au PSV, le natif de Geel a successivement évolué au FC Eindhoven et au Sparta Rotterdam avant de rejoindre Groningue. De Roover a également fait partie de la sélection Espoir, emmenée par Jean-François de Sart, qui accéda aux demi-finales des JO de Pékin en 2008. Appelé chez les Diables pour la première fois en novembre dernier (2 sélections), il a ensuite été tenu éloigné des terrains en raison d’une blessure au genou.

"Je suis désormais presque en forme : je sais sprinter et je tape à nouveau le ballon", lance-t-il. "Pour la reprise des entraînements, je serai complètement opérationnel."

Mais dans quel club ? Son profil a de quoi intéresser la direction liégeoise qui pourrait voir en lui le concurrent idéal souhaité pour le poste de back droit. Mais l’intérêt est-il réciproque ? "Évidemment que le Standard m’intéresse ! C’est un top club en Belgique qui dispose de superbes infrastructures. Groningue (NdlR : 8e en Eredivisie) est un bon club qui m’offre d’excellentes conditions de travail : si je pars, ce sera pour un club du top belge comme Anderlecht, le Standard, Bruges ou Genk. Des contacts existent avec certains de ces clubs, mais il n’y a rien de concret actuellement."

Après l’officialisation des départs de Jovanovic et De Camargo, les fans rouches espéraient un miracle : celui de voir rester Mbokani. Il n’aura pas lieu. Au contraire, le départ du joueur, qui a eu un entretien avec la direction liégeoise la semaine dernière, se précise. Joint hier, son agent était en Angleterre afin de négocier avec les clubs intéressés. "Les clubs sont ceux qui ont récemment été cités (NdlR : Everton, Fulham, Birmingham, Tottenham et Blackburn)", commente Fabio Baglio. Mbokani prendra-t-il, dès lors, la route de la Premier League ? "Des cercles italiens (NdlR : AS Rome) et allemands (NdlR : Hambourg, Stuttgart et Wolfsburg) sont aussi intéressés", tempère-t-il. Everton et Fulham seraient pourtant les plus insistants. "Nous étudierons toutes les offres", conclut-il.