Le Standard affrontait Malines ce soir à Sclessin. L'occasion pour les Rouches de redonner un peu le sourire à leurs supporters après les piètres résultats des dernières semaines et la défaite à Bruges dimanche dernier.

Le moins que l'on puisse dire c'est que la tâche fut rude en première période, tant Malines livrait une excellente prestation. La partie était plaisante et le cuir partant d'un camp à l'autre, avec quelques occasions de chaque côté. En fin de mi-temps, Carcela aurait pu (dû?) obtenir un penalty mais l'arbitre ne bronchait pas.

Ezekiel, le changement payant

En seconde période, les échanges restaient très intenses mais le Standard ne parvenait toujours pas à trouver la faille. Vers l'heure de jeu, Luzon tenta le tout pour le tout en faisant montée Ezekiel à la place de Buyens.

Le petit attaquant, très remuant, jouera un rôle prépondérant dans la suite du match. Par ses accélérations, il va fatiguer les défenseurs de Malines et leur faire multiplier les fautes. Finalement, Batshuayi trouvera la faille à la 71e. Bien lancé par Carcela, l'attaquant rouche s'en va tromper Biebauw.

Premier tournant dans ce match. Le second intervient à un quart d'heure du terme avec Kawashima qui stoppe un penalty de De Witte. Dans la foulée, celui-ci commet un tacle par derrière sur Ezekiel et est exclu...

Le Standard, en supériorité, prend alors les dernières minutes à son compte et Ezekiel double la mise à la 84e.