Le Standard a repris la tête du championnat samedi après-midi en s’imposant à Westerlo (0-2) grâce à un but de Negouai dès la première minute, Rapaic scellant la victoire des Liégeois en seconde période.

Les trois points ramenés par le Standard de son déplacement en Campine lui ont permis de ravir la place de leader qu’occupait jusqu’alors Anderlecht, auteur d’un partage la veille à Charleroi (1-1).

Après avoir ouvert la marque dès la troisième minute de la rencontre, les Bruxellois avaient par la suite joué le résultat, une stratégie qui était sur le point de payer jusqu’à ce qu’Akpala surprenne la défense Anderlechtoise à la 87e...

A quatre journées du terme du championnat, une seule unité sépare désormais le Standard, nouveau leader, d’Anderlecht. Ecrire que leur rencontre au sommet du 21 avril prochain vaudra le coup d’œil relève dès lors de l’euphémisme.

Le FC Bruges a pour sa part consolidé sa troisième place au classement en s’imposant vendredi soir contre Zulte-Waregem (2-1), l’un de ses principaux rivaux. Emilio Ferrera a donc réussi son entrée en scène. Les Brugeois n’ont par contre pas réussi à se détacher de l’autre prétendant à une place en UEFA, La Gantoise, qui a ramené trois points de son déplacement à Lokeren (1-2). Les espoirs européens du RC Genk, victorieux dimanche dans les derniers instants de son déplacement à Roulers (1-2), sont toujours vivants à l’issue de cette 30e journée.

En bas de tableau, La Louvière se retrouve désormais seul dans les tréfonds du classement après son revers concédé à Beveren (1-0), qui quitte dès lors la position peu enviable de «relégable». Seule consolation pour les Loups, l’autre club proche de la «zone rouge», à savoir le Lierse, a également connu la défaite samedi soir, contre le GB Anvers (0-2).

Autre club encore en danger, le Cercle de Bruges a lui ramené un point de son déplacement à St-Trond (1-1). Mouscron pourrait par contre s’être mis à l’abri une bonne fois pour toutes grâce à son succès ramené du Brussels (0-1).