Le Standard, Courtrai et Zulte-Waregem se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique de football mercredi soir.

Les Rouches ont dominé les amateurs de Rebecq 3-0 et Zulte-Waregem en a fait autant face à Saint-Trond, qui a joué à dix dès la 10e. Mené à la marque par Eupen, Courtrai a renversé la situation grâce à un doublé d'Ilombe Mboyo.

Comme prévu, Michel Preud'homme a laissé plusieurs cadres au repos et a aligné des joueurs ayant peu ou pas de temps de jeu comme Reginal Goreux et Senna Miangue.

Auteur du but de la victoire contre le Cercle, Felipe Avenatti était aligné en pointe.

Après deux alertes de Cyril Rosy contrées par Arnaud Bodart, le Standard a pris le dessus et ouvert la marque par Aleksander Boljevic, qui avait signé le doublé contre Lommel au tour précédent (24e, 1-0).

Les Rouches auraient pu tout de suite doubler l'écart, mais Duje Cop a manqué la transformation d'un penalty (27e).

Le Standard a élevé le rythme en seconde période et Cop a doublé la mise (59e, 2-0).

Rebecq a eu un sursaut mais suite à un malentendu dans sa défense, Collins Fai a alourdi son passif (67e, 3-0).

C'était le moment pour donner quelques minutes de jeu à Denis Dragus (71e) et Nicolas Raskin (83e).

Eupen a ouvert la marque à Courtrai par Sulayman Marreh (15e, 0-1) pour le plus grand plaisir de ses 13 supporters, qui avaient effectué le déplacement au stade des Eperons d'Or.

Pour renverser les choses, Yves Vanderhaeghe a lancé Ilombe Mboyo (55e) et Julien de Sart (57e) dans la bagarre.

Les Kerels ont dû patienter mais Mboyo a d'abord égalisé sur penalty (66e, 1-1), avant de marquer le but de la qualification (68e, 2-1).

Zulte-Waregem s'est facilement hissé en quarts au détriment de Saint-Trond, rapidement réduit à dix suite à l'exclusion de Pol Garcia Tena (10e).

Omar Govea en a profité pour ouvrir la marque (14e, 1-0) et faire le break (57e, 2-0), avant de céder sa place à Dimitri Oberlin (66e).

Les jeux étaient faits, même si Gianni Bruno a aussi battu Daniel Schmidt (72e, 3-0).

Dans les autres rencontres de la soirée, l'Union-Saint-Gilloise rencontre Westerlo, Bruges se déplace à Ostende, Courtrai accueille Eupen et Saint-Trond se rend à Zulte Waregem.

Charleroi, l'Union Saint-Gilloise et le Club Bruges en quarts de finale

Le Sporting de Charleroi, l'Union Saint-Gilloise et le Club Bruges ont rejoint mercredi soir le Standard, Zulte-Waregem, Courtrai et l'Antwerp en quarts de finale de la Coupe de Belgique de football. 

Les Zèbres ont battu la Gantoise grâce à un but de Massimo Bruno (84e). Par contre, l'Union et le Club Bruges ont eu recours aux tirs au but pour sortir Westerlo et Ostende.

Si à Charleroi Karim Belhocine a tablé sur son meilleur onze, Jess Thorup a accordé du repos à Elisha Owusu en alignant Louis Verstraete.

Le coach danois n'a pas pu compter sur Jonathan David, absent en raison de problèmes familiaux. Cette rencontre entre deux équipes en forme du moment a mis du temps à emballer les 5.407 spectateurs présents malgré la bonne volonté de Bruno, Ali Gholizadeh et Kavei Rezaei côté visité, Laurent Depoitre et Roman Yaremchuk pour les Buffalos.

A la reprise, le sang neuf apporté par Giorgi Kvitalia à la place de Depoitre (61e) et Alessio Castro-Montes pour Roman Bezus (68e)n'aura pas changé grand-chose chez les Buffalos.

Par contre, bien servi par Rezaei, Mamadou Fall a hérité d'un belle opportunité mais il a tardé à conclure et Milad Mohammadi a pu écarter le danger (70e).

Charleroi s'énervait un peu et Belhocine a été averti après une discussion avec l'arbitre Erik Lambrechts (79e). Le but de la qualification était dans l'air et sur un assist de Rezaei, Bruno a trompé Thomas Kaminski (84e, 1-0).

Toutefois, c'est après un arrêt de Nicolas Penneteeau sur une tentative d'Igor Plastun que les Carolos ont éliminé les finalistes de la saison dernière.

Le duel entre les deux clubs de D1B a tourné à l'avantage de l'Union-Saint-Gilloise. Après 120 minutes de jeu, les deux équipes n'avaient toujours pas trouvé le chemin du but mais les Bruxellois ont été nettement plus efficaces des onze mètres. Teddy Teuma, Mathias Fixelles, Sigurd Haugen et Casper Nielsen ont réglé le sort des Campinois dont seul Guillaume De Schrijver a visé juste après que Lukas Van Eenoo et Gilles Dewaele ont manqué les deux premiers tirs.

Le Club Bruges a directement allumé la rencontre par David Okereke (2e) mais Ostende a répliqué par Idrissa Sylla, qui a ouvert la marque (3e, 1-0). Enthousiastes, les Kustboys ont continué à porter le danger dans le camp adverse et Wout Faes a manqué l'occasion de doubler l'écart. Les choses ne tournaient pas bien pour les Brugeois et Philippe Clement a été obligé de remplacer Okereke par Charles De Ketelaere (33e).

En seconde période, le coach brugeois n'a pas traîné pour effectuer ses deux autres changements: Lois Openda pour Percy Tau (54e) et un attaquant Siebe Schrijvers pour un défenseur Federico Ricca (71e).

Le choix s'est révélé judicieux puisque sur passe d'Openda, Krépin Diatta a égalisé (73e, 1-1).

Les Blauw & Zwart étaient relancés d'autant que Yaya Sane a été exclu (76e).

Par la suite, la pression des Brugeois s'est révélée stérile et la décision est tombée au tirs au but. Ici aussi quatre tireurs ont suffi (Hans Vanaken, Ruud Voormer, Siebe Schrijvers et Eder Balanta). Mais les Brugeois ont aussi pu compter sur Simon Mignolet qui a arreté les envois de Renato Neto et Logan Ndembe. Goran Milovic et Ante Palaversa avaient entre-temps réussi leurs tirs.

Revivez notre multi-live