Le Standard dans le top-8 d'une coupe d'Europe. Ce n'était plus arrivé depuis l'épopée de 1982. Vingt-huit ans plus tard, le club liégeois, champion de Belgique, a assuré sa présence au tirage au sort des 1/4 de finale de l'Europa League, vendredi au siège de l'UEFA à Nyon. Large vainqueur, 1-3, au match-aller à Athènes, il a en effet confirmé contre Panathinaikos, 1-0 (mi-temps: 1-0), jeudi soir à Sclessin...

Mbokani aurait pu assommer le "Pana" dès le premier quart d'heure. Sur un centre de Jovanovic à la 9-ème, qu'il prolongea trop mollement de la tête pour battre le portier Tzorvas, puis de nouveau grâce au Serbe, dont il n'exploita pas la passe en tirant à côté (15). Le Panathinaikos se montra également dangereux de la tête par Katsouranis (11, 12), mais s'exposait aux contres liégeois. L'un d'eux permit à Jovanovic de centrer encore dans le petit rectangle, où Mbokani et De Camargo se gênèrent (38).

Le Standard l'échappa belle peu avant le repos, lorsque Sarr dévia un coup-franc de la tête sur le piquet de Bolat, qui écarta magistralement la reprise de Katsouranis (43). Ce fut le tournant du match, Mbokani ouvrant la marque au terme d'un bel effort personnel 2 minutes plus tard. Le Panathinaikos ne se découragea pas, mais le Standard résista crânement. Sarr écopa toutefois d'un carton jaune qui le privera du prochain match (59) le 1 avril. Aucun club belge n'avait atteint les 1/4 de finale d'une coupe d'Europe depuis Inter Milan - Anderlecht en 1997.