L'éventuel "test-match" qui devrait désigner le vainqueur du Championnat de Belgique de football pourrait avoir lieu fin mai au stade de France à Paris, a suggéré mardi matin le directeur général du Standard de Liège, Pierre François, à la radio Bel-RTL. "Nous ne sommes pas le premier avril: donc je vous le dis plus ou moins sérieusement", a commenté le dirigeant liégeois qui a cependant précisé n'avoir encore effectué aucune démarche "pour mettre en chantier cette idée étonnante". "Il faudra d'abord prendre tous les contacts qui s'imposent et surtout vérifier si cette formule rencontre l'agrément d'Anderlecht (l'autre club concerné par cet éventuel match, ndlr)", a poursuivi Pierre François. A trois journées de la fin de la compétition, le Standard de Liège et Anderlecht sont en tête à égalité de points (70) et de victoires (22). Si cette égalité devait se maintenir au terme de la 34e journée, le règlement belge, qui ne tient pas compte de la différence de buts, prévoit de désigner le champion lors d'un test-match, soit par aller-retour, soit sur un seul match disputé sur terrain neutre.

P. François (Standard): 'du 2e degré...'

Pierre François, le directeur général du Standard, a reconnu que son idée émise mardi matin sur les ondes de Bel RTL de disputer un éventuel test match pour le titre au stade de France à Paris était "une remarque à prendre au second degré...", peut-on lire sur le site internet du groupe SudPresse.

"Il est bien évident qu'aucune décision ou initiative ne pouvait être prise deans ce sens sans l'avis d'Anderlecht", a précisé Pierre François. "En outre le Stade de France est réservé à partir du 18 mai pour construire le décor qui sera utilisé par Johnny Hallyday lors de ses concerts. Enfin, c'était pour moi le moyen de mettre en exergue les lacunes belges en matière d'infrastructures. Il n'y en effet aucune enceinte capable d'abriter un Standard-Anderlecht dans notre pays".

A trois journées de la fin du championnat de Belgique, le Standard et Anderlecht sont en tête à égalité de points (70) et de victoires (22). Si cette égalité devait se maintenir au terme de la 34e journée, le règlement belge, qui ne tient pas compte de la différence de buts, prévoit de désigner le champion lors d'un test-match, soit par aller-retour, soit sur un seul match disputé sur terrain neutre.