La vingt et unième journée de championnat débutera en avant-soirée avec un Beveren- Anderlecht qui ressemble à s'y méprendre à un match piège pour les Bruxellois. Ceux-ci, même s'ils restent sur quatre victoires et un partage (Coupe comprise), jouent mal depuis la reprise et semblent sur le fil du rasoir.

Hugo Broos doit se passer de... Mornar et peut-être encore d'Aruna, alors que Jestrovic, Lovré et Wilhelmsson ne sont pas rétablis, sans parler de Zane. Face à la vivacité ivoirienne de Beveren, l'ensemble de plus en plus précaire du Sporting pourrait donc - finalement - voler en éclats. Faut-il rappeler que la dernière défaite d'Anderlecht en déplacement remonte au 25 mai dernier, à Beveren?

Un premier revers away pour les Mauves?

Les Standardmen espèrent ab imo pectore, mais ceux-ci cherchent avant tout une autre première: la victoire en 2004. Face à un Lierse où Emilio Ferrera est en fin de règne et terminera sa saison nolens, volens, D'Onofrio veut retrouver un Standard conquérant. Ad augusta per angusta...

Mais le match le plus attendu se jouera dimanche soir, au Canonnier. Après les remous de la semaine autour de l 'affaire Mbo, les Mouscronnois doivent se reconcentrer pour ce qui s'apparente à une confrontation directe pour l'Europe. Pour Mbo, justement, il s'agira aussi d'une... première, puisque l'aîné des Mpenza devrait faire son retour sur une pelouse de D 1 après plus d'un mois d'absence. Dans quel état d'esprit? Réponse sur Canal +, demain.

Une dernière au derby?

Pas de première, par contre, pour Balaban et Blondel à Bruges, qui reçoit l'Antwerp avant de jouer, mercredi, son match remis quand il neigeait sur le royaume à La Louvière. En quatre jours, les hommes - de plus en plus nombreux - de Trond Sollied espèrent se relancer au classement et, forcément, dans la course à l'Europe.

Enfin, entre Charleroi et la Louvière, il ne s'agit pas d'une première mais, pourquoi pas?, d'une... dernière, si les deux formations hennuyères se décident à unir leurs forces dans un proche avenir. Pour l'instant en tout cas, Charleroi doit se donner de l'air en bas de classement.

Pendant ce temps-là, le Mons de Sergio Brio jouera une rencontre à six points à Lokeren.

© Les Sports 2004