Le tirage au sort du premier tour de la Coupe de l'UEFA, effectué vendredi midi à Monaco, a été relativement clément vis-à-vis des clubs belges engagés. Le Zenit Saint-Petersbourg, actuel deuximème du championnat de Russie et qui compte en ses rangs l'international belge Nicolas Lombaerts (notre photo), était le plus faible des 5 adversaires que le Standard pouvait affronter. Le match aller se disputera en Russie le 20 septembre, le match retour à Sclessin le 4 octobre.

Les Liégeois, 3ème de la défunte saison, se sont qualifiés jeudi soir aux dépens du club luxembourgeois de Käerjeng au 2ème tour préliminaire de la Coupe de l'UEFA. Le Standard n'était pas tête de série lors du tirage de vendredi et a dès lors éviter quelques gros 'morceaux' tels que les Espagnols de Villarreal, les Allemands de Leverkusen, les Turcs de Galatasaray ou les Anglais d'Everton.

Le Sporting d'Anderlecht est tombé contre l'adversaire potentiellement le plus dangereux du groupe : le Rapid de Vienne, 4e du dernier championnat d'Autriche. Le match aller aura lieu en Autriche. Anderlecht a été éliminé mercredi au 3ème et dernier tour préliminaire de la Ligue des Champions par les Turcs de Fenerbahçe et était tête de série pour le tirage au sort.

Pour le Club de Bruges, ce seront les Norvégiens de Brann, où sévissait jusqu'il y a peu Bengt Saeternes, ancien attaquant de la Venise du Nord. Le FC Brugeois était, en tant que vainqueur de la Coupe de Belgique, directement qualifié pour le 1er tour de la Coupe de l'UEFA et bénéficiait d'un statut de tête de série lors du tirage au sort de ce vendredi. Le match aller aura lieu en Norvège.

Les vainqueurs de ce 1er tour de la Coupe de l'UEFA participeront à la phase de poule où ils joueront un match contre 4 équipes.

Les clubs belges ont donc été gâtés, les trois matches initiaux se disputant sur le terrain de leurs adversaires. Puisse la chance continuer à leur emboîter les crampons...