Les six réservistes (Matz Sels, Laurens De Bock, Guillaume Gillet, Nacer Chadli, Thorgan Hazard et Kevin Mirallas), qui se tiennent prêts à remplacer un Diable Rouge dès la moindre alerte, "ont reçu l'autorisation de partir en vacances, mais doivent suivre un programme individuel". 

C'est ce qu'a fait savoir le préparateur physique des Diables Rouges, Mario Innaurato, en conférence de presse mardi à Lausanne.

"Je suis régulièrement en contact avec nos joueurs", a débuté Mario Innaurato. "Ils ont reçu un programme individuel dans lequel il y a quatre à dix séances d'entraînement. A côté de ça, ils s'entraînent également afin d'éviter les blessures. J'essaye d'impliquer tout le monde jusqu'au 31 mai (date butoir de la remise définitive à l'UEFA de la liste des 23 joueurs qui participeront à l'Euro 2016, ndlr.). Certains sélectionneurs ont décidé de faire appel à une grosse présélection de 30 joueurs, mais nous travaillons avec une liste de réservistes. C'est ce qu'a décidé le sélectionneur national", a encore confié Innaurato.

Dans un premier temps, cette liste de réservistes comptait sept joueurs, dont Laurent Ciman qui a dû rejoindre Lausanne après le forfait de Bjorn Engels sur blessure et les doutes qui entourent Nicolas Lombaerts. "J'essaye de maintenir tout le monde en forme. Le football est un sport de contact et la fin de la saison n'arrange en rien les risques de blessures. Il y a deux ans au Brésil, on a pu s'apercevoir que l'on avait vraiment besoin de tout le monde", a-t-il conclu.


A Lausanne, Marc Wilmots ne peut pour l'instant compter que sur 15 joueurs

Le sélectionneur national des Diables rouges Marc Wilmots n'a pu compter mardi que sur quinze joueurs (douze joueurs de champ et trois gardiens) lors du troisième entraînement de l'équipe nationale belge, actuellement en stage à Lausanne en Suisse.

Nombreux sont en effet les internationaux retenus pour l'Euro qui souffrent d'une (légère) blessure ou sont actuellement en revalidation. C'est ainsi que les défenseurs Thomas Meunier, Nicolas Lombaerts et Dedryck Boyata, les milieux de terrain Marouane Fellaini et Radja Nainggolan, et l'attaquant Divock Origi sont restés à l'hôtel afin d'y recevoir des soins.

"Fellaini doit encore se reposer de sa finale de samedi. En ce qui concerne Meunier, Lombaerts, Boyata et Nainggolan, ils doivent encore attendre les résultats du scanner. J'ai remarqué que Boyata s'entraînait très bien ces derniers jours. Le scanner devrait donc permettre de savoir s'il peut se donner à fond et occuper une place de titulaire samedi contre la Suisse", a expliqué le T2 Vital Borkelmans.

Malgré les nombreuses blessures qui tracassent le groupe, le staff technique ne s'inquiète pas outre mesure. "On ne peut rien y faire. Nous avons encore trois matches amicaux afin de tester certaines choses et quelques jours pour remettre tout le monde sur pied", a encore ajouté Borkelmans.

Michy Batshuayi, Thomas Vermaelen et Laurent Ciman, qui a rejoint la Suisse mardi matin, ont participé à leur premier entraînement en compagnie du reste du groupe mardi. "Vermaelen me semble frais. Le sélectionneur a eu une longue conversation avec lui. On verra s'il peut jouer dès samedi. Ciman n'est arrivé qu'aujourd'hui mais a déjà pas mal de rencontres dans les jambes. Ça joue en sa faveur qu'il puisse évoluer à différents postes".

Seuls Yannick Carrasco et Jason Denayer manquent encore à l'appel à cause de certaines obligations avec leur club. Le premier cité doit disputer la finale de la Ligue des Champions avec l'Atlético Madrid samedi à Milan, tandis que le second affrontera Fenerbahçe en finale de Coupe de Turquie avec le Galatasaray jeudi soir et est attendu à Lausanne dès vendredi.