Anouar Ait El Hadj a donné l'avance aux Bruxellois (33e, 0-1) et Paul Onuachu a marqué son 32e but (67e, 1-1). Au classement, Genk reste 2e (35 points) et Anderlecht est 3e (32 points) en attendant le résultat du duel de ce jeeudi à 18h30 entre l'Antwerp (31 points, 4e) et le Club Bruges (39 points, 1er). Alors que John Van den Brom a conservé son équipe, Vincent Kompany a remplacé Elias Cobbaut et Jacob Bruun Larsen par Killian Sardella et Majeed Ashimeru, laissant à nouveau Adrien Trebel sur le banc. Genk a pris la possession du ballon à son compte mais a vite été recadré par Anderlecht, qui a pressé haut et vite. Les Mauves ont toutefois dû patienter avant de se créer la première occasion car sur un coup de coin c'est Kristian Thorstvedt, qui a failli surprendre son gardien (10e). Un vent de panique a également soufflé côté genkois quand Maarten Vandevoordt a poussé hors cadre une frappe enroulée d'Ashimeru (14e). Anderlecht a pris l'ascendant et le milieu gambien s'est montré très présent, mais entré dans les seize mètres adverses, Ashimeru s'est heurté une nouvelle fois au gardien limbourgeois (27e).

Sur une récupération de Josh Cullen, Yari Verschaeren a trouvé Ait El Hadj dans la surface, qui s'est débarrassé de ses gardes du corps grâce à un petit numéro technique avant de tromper le gardien adverse via les jambes de Jhon Lucumi (33e). Peu dangereux jusque'-là, Genk a mis Bart Verbruggen au travail mais le gardien mauve a sorti un joli réflexe de sa manche sur un envoi de Junya Ito (41e). Et sur le contre, Vandevoordt a mis Verschaeren dans sa poche (42e).

La deuxième période n'a pas connu le même départ éclair que la première. Les Limbourgeois ont bien tenté de combiner, mais ils manquaient leur dernière passe au moment de mettre Onuachu sur orbite comme Thorstvedt, qui avait en plus la possibilité de servir Theo Bongonda libre de marquage (63e). Genk a encore commis une grosse erreur quand, sur une passe en un temps d'Onuachu, Ito a balancé le ballon au-dessus (64e). Néanmoins, l'attaque limbourgeoise était lancée et il a suffi d'inverser les rôles: sur passe d'Ito, Onuachu a marqué son 32e goal (67e, 1-1).

Malgré les changements des deux côtés, le niveau de la rencontre a baissé. Les visités se sont aussi montrés plus rugueux à l'image de Lucumi (79e) et Bryan Heynen (79e), qui ont été avertis, ce qui portait à cinq le nombre de cartes jaunes pour les Genkois contre une à Albert Sambi Lokonga à Anderlecht. Les émotions n'étaient pas finies pour autant. Sur un contre anderlechtois, Bogdan Mykhalychenko a frappé sur le poteau (90e) et sur un coup de coin mal dégagé par la défense mauve, Gerardo Arteaga a vu sa volée en un temps s'écraser sur la transversale (90e+1).