Découvrez les résultats des Belges à l'étranger.

Les Toffees d'Everton se sont imposés 3-0 contre Manchester City lors de la 21e journée de Premier League à Goodison Park dimanche après-midi. Les Belges Lukaku et Mirallas ont tous les deux trouvé le chemin des filets dans cette partie. Kevin De Bruyne est quant à lui resté muet pour les Citizens.

Malgré une large domination de Manchester City, ce sont pourtant les Toffees qui prennent les devants sur leur seule occasion de la première mi-temps. Davies profite d'une mauvaise relance de Clichy pour lancer Mirallas dans la profondeur. L'international belge trouve Romelu Lukaku, oublié face à Claudio Bravo, qui inscrit son 12e but de la saison (34e, 1-0). Sterling réagit dans la foulée via une frappe puissante qui file peu à côté des buts de Robles (38e).

A peine de retour sur la pelouse, Kevin Mirallas inscrit son 3e but de la saison en faisant le break pour Everton à la suite d'un tir croisé millimétré côté droit (47e, 2-0).

A 10 minutes du terme, Everton profite d'une nouvelle perte de balle des Mancuniens pour porter le score à 3-0 via le jeune médian de 18 ans, Tom Davies (79e, 3-0). Dans le temps additionnel, Lookman, qui disputait ses toutes premières minutes sous le maillot d'Everton, scelle le score final à 4-0 (90+4). Si Romelu Lukaku, averti d'un carton jaune dans le temps additionnel (90+2) et Kevin De Bruyne ont joué toute la rencontre, Kevin Mirallas a lui cédé sa place à la 64e au nouveau venu Morgan Schneiderlin.

Cinquième au classement, Manchester City compte 10 points de retard sur Chelsea, leader, et 9 points d'avance sur Everton, septième.

Mignolet et Origi tenus en échec par les Mancuniens de Fellaini

Grâce à Zlatan Ibrahimovic, auteur du but égalisateur, Manchester United a accroché un match nul 1-1 face à Liverpool lors de la 21e journée de Premier League à Old Trafford dimanche. Les Belges Origi et Mignolet ont tous les deux été titularisés du côté de Liverpool, tandis que Marouane Fellaini est monté au jeu pour le dernier quart d'heure de la partie.

A la 27e minute d'une première mi-temps au rythme effréné, Liverpool a obtenu un pénalty, converti par James Milner (27e, 0-1), à la suite d'une faute de main incompréhensible de Paul Pogba. Quelques instants plus tard, Zlatan Ibrahimovic est proche d'égaliser en faveur des Red Devils, mais Simon Mignolet se détend parfaitement pour repousser le coup franc du Suédois (33e). Avant le repos, Mignolet se montre encore une fois irréprochable lors d'un face à face avec Mkhitaryan (41e).

Remplacé à la 61e par Coutinho, Divock Origi, titularisé par Jürgen Klopp, aurait pu aggraver le score sur une frappe du pied droit, détournée de la tête par Phil Jones (49e). Huit minutes après la montée de Marouane Fellaini, qui a remplacé Darmian à la 76e, Zlatan Ibrahimovic a rétabli l'équité en faveur des Mancuniens (84e, 1-1).

Malgré ce match nul, Liverpool reprend sa 3e place au classement, avec un point d'avance sur Arsenal et sept de retard sur le leader Chelsea. Manchester United reste quant à lui 6e de Premier League.


ITALIE

Radja Nainggolan offre la victoire à l'AS Roma, Mertens encore buteur avec Naples

Plusieurs Belges étaient titulaires ce dimanche lors de la 20e journée du championnat italien. Radja Nainggolan et Dries Mertens, ont tous les deux trouvé le chemin des filets respectivement face à l'Udinese de Sven Kums (0-1) et contre Pescara (3-1). Si Dennis Praet a été titularisé pour le compte de la Sampdoria, tenue en échec 0-0 par Empoli, Jordan Lukaku est quant à lui resté sur le banc lors de la victoire de la Lazio face à l'Atalanta (2-1).

Dos au but, Radja Nainggolan a ouvert le score dès la 12e minute de jeu grâce à une superbe volée à la retourne sur un centre de Kevin Strootman (12e, 0-1). Six minutes plus tard, les Romains ont eu la possibilité de faire le break, mais l'attaquant bosnien Edin Dzeko a manqué son pénalty (18e). Un raté sans conséquence puisque le but du Diable Rouge a été suffisant aux Romains pour empocher les trois points et conserver leur deuxième place au classement. Du côté de l'Udinese, onzième de Serie A, Sven Kums a été remplacé à la 74e minute de jeu.


Au terme d'un premier acte vierge de but, les Napolitains sont parvenus à prendre les devants dès l'entame de la seconde période grâce aux réalisations de Tonelli (47e, 1-0) et d'Hamsik (49e, 2-0). En fin de match, Dries Mertens, présent toute la rencontre, a encore aggravé le score (85e, 3-0) en inscrivant son 12e but de la saison en championnat. Le pénalty converti par Pescara, via Caprari (90+4, 3-1), n'aura aucune influence sur le résultat final de la rencontre. Naples conserve sa 3e place de Serie A, à quatre points de la Juventus qui compte deux matchs de retard.


Empoli a eu l'occasion de prendre les devants en première période, mais Mchedlidze a vu son pénalty détourné par le portier de la Sampdoria, Puggioni (31e). Malgré le remplacement de Dennis Praet à la 68e minute de jeu, Marco Giampaolo n'a pas trouvé la solution pour éviter un partage 0 à 0.

Menés après 20 minutes de jeu sur l'ouverture du score de Petagna (21e, 0-1), les Romains de la Lazio sont revenus dans le coup juste avant le repos grâce à l'égalisation de l'ancien joueur de Genk, Milinkovic-Savic (45+1, 1-1). La Lazio aura finalement besoin d'un pénalty, converti par Ciro Immobile (68e, 2-1), pour valider son 12e succès de la saison et ainsi renforcer sa 4e place du championnat. Jordan Lukaku est resté toute la partie sur le banc du côté de la Lazio.


ESPAGNE

Après trois mois de disette, Bakkali renoue avec le succès en Liga

Valence, englué dans une grave crise interne, a obtenu dimanche contre l'Espanyol Barcelone (2-1) sa première victoire en Championnat d'Espagne depuis trois mois, un vrai soulagement pour le club qui s'éloigne un peu de la zone de relégation. Côté belge, Zakaria Bakkali, est monté en toute fin de rencontre pour le compte de Valence.

Les buts de Montoya (17e, 1-0) et de Mina (73e, 2-0) ont en effet permis à Valence d'empocher son premier succès depuis trois mois. Les hommes de Salvador "Voro" Gonzalez, nommé fin décembre pour remplacer au pied levé le technicien italien démissionnaire Cesare Prandelli, ne s'étaient plus imposés en championnat depuis le 16 octobre 2016 et leur succès sur la pelouse de Gijon (1-2). La réduction du score de David Lopez à la 85e (2-1) n'y changera rien. Bakkali est monté au jeu à la 90e en remplacement du buteur Santi Mina. Au classement, Valence reste 17e mais compte désormais quatre longueurs d'avance sur le premier relégable Gijon (18e, 12 pts).

Aux Pays-Bas, le leader de Eredivisie, Feyenoord, s'est imposé 0-2 sur la pelouse de Roda JC lors de la 18e journée de championnat. Les troupes de Giovanni van Bronckhorst ont pu compter sur les buts de Kuyt (69e) et d'Elia (88e) pour empocher leur 14e victoire de la saison. Du côté de Roda, le capitaine belge, Tom Van Hyfte, a disputé toute la partie. Le nouveau venu Bryan Verboom (prêté par Zulte Waregem) n'était pas encore aligné sur la feuille de match. Feyenoord, leader du championnat, prend 7 points d'avance sur son dauphin, l'Ajax, qui se déplace ce dimanche après-midi sur le terrain de Zwolle.

Le Celta Vigo et Bongonda enchaînent un deuxième succès consécutif en championnat

Le Celta Vigo s'est imposé sur le fil 1-0 face à Alaves lors de la 18e journée de Liga dimanche. Le Belge Théo Bongonda a joué toute la partie pour le compte du Celta.

En supériorité numérique après l'exclusion de Feddal à la 46e, le Celta Vigo a inscrit l'unique but de la partie par l'entremise de Nemanja Radoja à la 89e minute de jeu (1-0). Un deuxième succès consécutif en championnat qui permet au Celta d'accrocher la 8e place de Liga. Théo Bongonda a disputé toute la rencontre et comptabilise désormais 15 titularisations cette saison en championnat.